Choisir son logiciel pour créer sa typographie
17 avril 2021

Quels logiciels pour créer sa typo ?

Partager l'article

Concevoir sa typographie est tentant. Si Adobe Illustrator le permet soit nativement ou par le biais d’extensions, des logiciels spécialisés s’avèrent souvent bien plus rapides et efficaces.

Il existe des milliers de polices de caractère disponible gratuitement ou de manière payante. Et pourtant ! Aucune ne semble réellement convenir à votre projet ni à l’image que vous souhaitez véhiculer. Pas de panique ! Les solutions existent.

Un champ lexical propre

La conception d’une police peut vite devenir chronophage, s’avérer très technique et coûteuse. Dans un premier temps, il est essentiel de comprendre l’anatomie de la lettre permettant de comprendre quelques principes basiques. Quel que soit le type de police, elles se trouvent toutes sur un plan invisible dénommée ligne de base ou ligne de pied et possèdent une ligne centrale invisible appelée ligne moyenne. Très schématiquement, la hauteur de capitale est le plan supérieur et inversement, les parties descendantes d’une lettre comme le p sont sur le plan inférieur. À cela s’ajoute la graisse c’est-à-dire l’épaisseur de la police, leur forme et leur hauteur qui influencent l’appartenance à telles ou telles familles de caractères. On en distingue cinq :

  • Les polices manuscrites : elles imitent l’écriture manuscrite naturelle et manquent souvent de structure. Elles sont particulièrement utilisées dans le design de logos.
  • Les polices scriptes ou cursives : elles imitent l’écriture cursive et se classent en deux sous-catégories, formelles et informelles. Les polices scriptes formelles rappellent l’écriture des maîtres du 17e et 18e siècle, elles s’utilisent avec modération pour des faires-art, des couvertures d’ouvrages… Les polices scriptes informelles apparues au 20e siècle sont plus adaptées aux panneaux publicitaires modernes et offrent un aspect intemporel.
  • Les polices à empattement (sérif) : ce sont les plus anciennes, elles caractérisent par leurs petits pieds en haut et en bas des caractères, d’où le nom. Exemple : Times New Roman.
  • Les polices égyptiennes : aisément reconnaissables du fait de leur empattement plus grand que les polices classiques, elles étaient particulièrement répandues dans les affiches et brochures du 19e siècle. Elles offrent un aspect vintage et sont faites pour être visibles de loin. Exemple : Clarendon.
  • Les polices sans empattement (sans sérif ou linéales) : elles ne possèdent pas d’empattement (sérif), ce sont les plus modernes et les plus sobres, se prêtant particulièrement aux numériques du fait de leur forte lisibilité. Exemple : Helvetica.

De la feuille aux logiciels

Ce petit tour d’horizon effectué, avant de passer au numérique, une feuille de papier permet de poser les idées clairement en traçant les quelques lignes permettant d’avoir une trame identique pour toutes les lettres. Inutile de tracer l’ensemble des caractères, le H, le n, le o et le y offrent déjà un bon aperçu de ce à quoi votre police de caractère peut ressembler à terme. N’hésitez pas à repérer les formes récurrentes d’une lettre à une autre. Enfin, déplacez la page plutôt que votre main, cette technique donnera des courbes plus douces. Vient le passage à un logiciel, là encore, vous avez l’embarras du choix !

YourFonts, une méthode manuelle sans fioriture

Ce n’est pas la méthode la plus propre, les liaisons entre les lettres ne sont pas optimales, mais elle a le mérite d’exister. YourFont propose aux utilisateurs de créer très simplement leur police de caractère manuscrite. Le logiciel permet d’imprimer un modèle à remplir en respectant bien les marges latérales, de le scanner (résolution minimale de 300 ppp) puis de le téléverser sur le site. La police de caractère sera générée automatiquement. D’une simplicité enfantine !

http://www.yourfonts.com/

Fonstruct, en ligne et gratuit

Plateforme en ligne gratuite, cet éditeur de police permet de créer très simplement des polices de caractère en les dessinant directement dans votre navigateur Web. Le logiciel se présente à l’image de Paint avec des formes prédéfinies facilitant le travail de création. Une fois réalisé, il est possible de télécharger la police au format TrueType (.ttf).

https://fontstruct.com/

Fontself, une extension dédiée pour Illustrator et Photoshop

Bien que Photoshop et Illustrator proposent différents outils permettant de créer quasiment n’importe quoi, l’extension Fonself a pour ambition de faciliter la création de polices de caractère. Elle offre la possibilité de transformer n’importe quel lettrage en polices OpenType en quelques minutes. Elle est disponible pour PC et Mac au tarif de 39 € (pour Illustrator) et 59 € (pour Photoshop et Illustrator).

https://www.fontself.com/

BirdFont, le tout-en-un de la création de polices

Logiciel uniquement consacré à la création de polices de caractère et gratuit, BirdFont dispose de multiples options et outils permettant la conception de typographies directement exportables au format TrueType, OpenType et SVG. Aucune limite avec cet éditeur qui offre la composition de polices monochromes ou non, droite ou manuscrite. D’autant plus que les développeurs sont à l’écoute des utilisateurs et particulièrement réactifs pour intégrer des fonctionnalités demandées par les usagers.

https://birdfont.org/

FontForge, le couteau suisse de la conception de polices

C’est l’un des logiciels les plus connus et les plus appréciés dans la conception de polices. Certainement le plus complet de notre sélection, cet outil permet de travailler au millimètre près la création de polices personnalisées, et ce, dans les moindres détails. Le logiciel gratuit offre un export au format TrueType, OpenType, SVG et bitmap, entre autres.

https://fontforge.org/en-US/

FontLab, pour les pros

Créer des variantes à l’infini de caractères, c’est ce que propose FontLab. Le logiciel offre une palette d’outils permettant de modifier les éléments de la police à la volée tout en fournissant un aperçu en temps réel. De quoi concevoir des polices de caractère en quelques clics. Cependant, son prix fait qu’il est plutôt réservé à un usage professionnel, le logiciel étant disponible à partir de 459 $.

https://www.fontlab.com/

FontCreator, accessible, mais uniquement pour Windows

Plus accessible que FontLab, FontCreator propose un ensemble d’outils permettant de gérer les polices dans différents formats (TrueType, OpenType, Web Open Font, etc.) et de redessiner les polices existantes. Très complet, il offre de nombreuses fonctionnalités et donnera du pep’s à vos font. Fonctionnant uniquement sous Windows, il est disponible à partir de 49 $ (pour usage non commercial) et à partir de 149 $ (pour usage commercial).

https://www.high-logic.com/font-editor

 

Nos dernières formations Illustrator

Partager l'article