Page Builder, Elementor
6 mars 2021

Quels constructeurs de pages choisir en 2021 ?

Partager l'article

Les constructeurs de page ont le vent en poupe depuis longtemps sous WordPress. Proposant de réaliser une mise en page personnalisée, s'affranchissant des thèmes et rendant la création de sites accessible à ceux ne maîtrisant pas le code. Divi, Elementor, Oxygen… Difficile de faire son choix.

Tendance de fond amorcé depuis quelques années, les pages builder déferlent sur WordPress. Un raz de marée qu’il est difficile d’endiguer au point que le CMS le plus populaire du marché à sauter le pas en intégrant progressivement son constructeur de page Gutenberg qui ne cesse de s’améliorer. Ce phénomène répond à plusieurs facteurs :

  • Une volonté croissante des utilisateurs à concevoir leur site Web sans avoir à apprendre la programmation ;
  • Pour les développeurs, augmenter leur productivité ;
  • Pour WordPress : faire face à une concurrence croissante de solution par glisser-déposer tel que Wix, Webflow, Squarespace, etc.

Un constructeur de page permet donc de concevoir une page Web sans avoir des connaissances en programmation (mais des bases en HTML, CSS voir JS sont fortement conseillées pour un rendu professionnel). Leur système fonctionne par sections et colonnes sur lesquelles l’utilisateur vient glisser-déposer différents éléments (slider, post, etc.). Depuis 2013, une nouvelle génération plus ergonomique de builder, non-destructif est apparue avec Divi offrant la conception de page directement depuis l’interface utilisateur ce qui permet d’avoir un rendu instantané.

Divi
© Elegantthemes

Divi, un page builder pas comme les autres

Premier builder nextgen lancé en 2013, Divi n’est pas vraiment un page builder, mais un thème WordPress intégrant un éditeur visuel WYSIWYG (What you see is what you get). Qui dit premier du nom, dit communauté énorme, et ce, même encore aujourd’hui bien qu’il soit fortement concurrencé par d’autres constructeurs plus performants. Assez lourd, son ergonomie pouvant laisser à désirer, il s’avère le plus connu, mais aussi le moins bien optimisé. Il génère un nombre impressionnant de div, son code n’est pas des plus propres, mais compte une offre lifetime.

https://www.elegantthemes.com/documentation/divi/visual-builder/

Elementor
© Elementor

Elementor, le meilleur actuellement ?

C’est sans nul doute le plus célèbre des builder aujourd’hui. Malgré une politique tarifaire de l’entreprise le développant des plus hasardeuses, il dispose d’une forte notoriété du fait de son apparente simplicité, de sa facilité de prise en main et de ses multiples possibilités, en atteste le nombre croissant de ses extensions. Dans sa version Pro, il offre la possibilité de créer son header / footer tout comme Divi, intègre un module de page de maintenance, la possibilité de personnaliser les archives et prochainement d’aller plus loin dans la création de belles boutiques en ligne WooCommerce. Disponible en version gratuite et payante (à partir de 49 $/an pour un site), il ne compte pas d’offre lifetime.

https://elementor.com/

Beaver Builder
© WP Beaver Builder

Beaver Builder, un incontournable

Équivalent d’Elementor, il possède une interface assez ergonomique et offre de bonnes performances. Facile d’utilisation, il intègre des templates et widgets par défaut, mais beaucoup moins que ses concurrents. Il faudra passer par sa version Pro pour bénéficier pleinement de l’outil, celle gratuite étant assez limitée. Son support est parmi l’un des meilleurs du moment. À noter qu’il possède son propre thème.

https://www.wpbeaverbuilder.com/

Brizy
© Brizy

Brizy, fluide, mais encore jeune

Sorti peu après Elementor, Brizy était annoncé comme l’un de ses challengers. Puissant avec une ergonomie atypique où tout tombe sous la main, limitant les incessants aller-retour entre le panneau de modules et la page comme c’est le cas sous Elementor, son développement a connu plusieurs soubresauts, son modèle économique repensé. Actuellement, c’est une bonne alternative à d’autres constructeurs, certainement le plus facile à appréhender, permettant de réaliser des sites vitrine sans avoir à mettre les mains dans le code. Cependant, son API n’est pas ouverte et, de ce fait, il ne compte pas d’extensions tierces contrairement aux autres builder. Il faudra se contenter de ce que les développeurs offrent. Une offre lifetime limitée dans le temps existe, mais part très rapidement. Il dispose de nombreux templates.

https://www.brizy.io/

Zion Builder
© Zion Builder

Zion Builder, le petit nouveau

Plus récemment, Zion Builder permet de créer des pages Web personnalisés avec des performances bluffantes. Sa jeunesse ne l’empêche pas d’avoir une certaine maturité, capitalisant sur le retour des utilisateurs des autres builders en évitant certains écueils. Sa particularité réside dans le fait de créer des archives, d’intégrer des champs ACF et CPT avec gestion des loop, de concevoir un header & footer tout en ayant de multiples templates réexploitables. Il faudra compter une trentaine de dollars pour un site par an et 249 $ pour la lifetime (offre à durée limitée).

https://zionbuilder.io/

LiveCanvas
© LiveCanvas

LiveCanvas, le plus clean

Dans la même lignée que Zion Builder, LiveCanvas s’avère particulièrement intéressant du fait de sa possibilité de sortir des pages en code pures HTML et CSS, ce qui n’est pas le cas des autres constructeurs enfermant le code dans des div. Intégrant un éditeur HTML et CSS convivial, il permet d’afficher les pages créés par le glisser-déposer de ses widgets, en code natif. Intéressant pour les développeurs. Il n’en délaisse pas moins les néophytes sans connaissance en programmation. Son interface se veut limpide, la création se réalise le plus simplement du monde. Il s’avère adapté à ceux qui veulent un site vitrine simple et flexible. Il est disponible en deux versions premium, l’une à 79 $ / an, l’autre illimité à vie à 199 $.

https://livecanvas.com/

Oxygen Builder
© Oxygen Builder

Oxygen Builder, le meilleur pour les développeurs

Arrivé en 2016, deux ans après la sortie d’Elementor, Oxygen Builder est certainement le builder le plus intéressant du moment concurrençant frontalement Elementor et Divi. Il tranche radicalement dans son approche atypique puisqu’il désactive Bootstrap pour se suppléer à lui et ne nécessite pas vraiment de thème à proprement parler. Ses performances et sa célérité sans faille, en fait un outil de choix. Cependant, il est loin de s’adresser à des personnes ne sachant pas coder ! Son interface peut paraître déroutante, intégrant non seulement des widgets, mais également un puissant éditeur de codes. Sa courbe d’apprentissage est plus longue, mais pousse les concepteurs de site Web à progresser. Il permet la création de sites complexes avec des temps de chargement en tous points optimisés. Son offre tarifaire débute à 99 $/an et monte jusqu’à 169 $ en tout illimité. Depuis peu, les développeurs ont réalisé des composants additionnels à 29 $/an tandis que ce constructeur dispose d’une communauté croissante et de multiples extensions tierces. Une étoile montante !

https://oxygenbuilder.com/

 

Nos dernières formations WordPress

CPF
Créer et administrer un site web avec le CMS Wordpress
Découvrir

Créer et administrer un site web avec le CMS Wordpress

Formation éligible au CPF
Wordpress 5 - Les fondamentaux
Découvrir

Wordpress 5 - Les fondamentaux

Maîtriser les fondamentaux de WordPress 5 et de Woocommerce
8h15 61 vidéos 3 / 5
WordPress - Personnaliser son site avec Gutenberg et Twenty Nineteen
Découvrir

WordPress - Personnaliser son site avec Gutenberg et Twenty Nineteen

Être capable d'utiliser l'éditeur Guntenber dans WordPress pour mettre en forme son site web.
1h58 24 vidéos
Maîtriser WordPress
Découvrir

Maîtriser WordPress

Ajouter à son thème personnalisé des options de modifications en back office.
2h04 24 vidéos
Développeur WordPress : La création de plugin
Découvrir

Développeur WordPress : La création de plugin

Apprendre à créer un plugin personnalisé pour Wordpress.
2h36 30 vidéos
Apprendre WordPress 4.7
Découvrir

Apprendre WordPress 4.7

Maîtriser Wordpress 4.7 pour les non developpeurs.
7h09 65 vidéos
Partager l'article