Archicad 25 - crédits Chris Ambridge et Graphisoft
30 janvier 2022

ArchiCAD, le logiciel BIM par excellence ?

Partager l'article

Lancé en 1984, ArchiCAD est considéré comme le premier logiciel BIM du marché, bien avant l’arrivée d’Autodesk Revit. Particulièrement performant, il a ouvert la voie à une nouvelle conception architecturale et reste particulièrement bien implanté dans ce milieu. Focus.

Rares sont les logiciels à avoir impulsé un nouveau mouvement et créer une petite révolution changeant radicalement la donne. ArchiCAD est, sans conteste, l’un d’entre eux. Développé par l’éditeur hongrois Graphisoft, ce logiciel d’architecture s’avère être le premier programme BIM (permettant de modéliser des maquettes numériques) du marché, ni plus, ni moins ! Lancée en 1984, l’application innove sur bien des aspects tant par son concept de Virtual Building que par son interopérabilité fonctionnant aussi bien sous Windows que sous MacOS (à la différence de son concurrent Revit). Autant de points qui ont permis à ArchiCAD de s’imposer dans l’univers de l’architecture.

Un logiciel adapté au projet d’envergure

Car à l’inverse de Revit, son concurrent direct, ArchiCAD possède le bénéfice de l’ancienneté ayant été le premier à être sur ce secteur d’avenir. Malgré son âge vénérable, l’application de BIM phare, dispose d’une grande célérité fonctionnant sur des systèmes d’exploitation légers que ce soit sous Windows ou sous MacOS. Une performance qui se décline également dans sa rapidité d’exécution et sa capacité à stocker une quantité impressionnante de données dans une seule maquette tout en supportant de vastes projets.

Une interopérabilité de premier ordre

Graphisoft étant un fervent partisan des normes OpenBIM de Building Smart International, a intégré nativement dans ArchiCAD le support des formats de fichiers IFC et BCF facilitant l’échange et l’accessibilité de données multiplateformes pour une meilleure interopérabilité.

Des fonctionnalités puissantes

Ergonomique, le logiciel offre une prise en main intuitive et de nombreux outils de conception. La modélisation se rapproche de celle d’une esquisse à main levée avec différentes options permettant d’affiner le niveau de détails selon les projets que ce soit pour de la conception rapide ou de la réalisation d’une maquette numérique détaillée (BIM). Son interface permet de passer d’une vue 2D à la 3D, de stocker de la documentation pour un projet spécifique (modèle 3D, vues, mise en page, chemin de caméra, etc.) et de les partager simplement en temps réel aux parties prenantes.

La dernière version d’ArchiCAD (25e édition), apporte plusieurs améliorations :

  • De nouvelles commandes de sélection en plan et en 3D ;

  • Une méthode novatrice à base de géométrie polygonale au niveau des percements pour plus de souplesse ;

  • L’outil escalier s’enrichit d’autres méthodes de calcul avec un contrôle accru des géométries ;

  • La bibliothèque dispose de son lot de nouveautés permettant d’avoir des objets préconçus pour améliorer rapidement le visuel de vos projets ;

  • ArchiCAD permet de vérifier plus finement la qualité du modèle en analysant la présence de doublons et en vérifiant que des éléments ne se superposent pas, automatiquement ;

  • L’application devient encore plus interconnectée avec le logiciel 3D de conception de formes organiques libres, Rhino 6 et 7 à travers la passerelle Grasshopper Live connection intégrée à ArchiCAD ;

  • Optimisation du modèle analytique structurel : mappage automatique à l’export des profils fabriqués, améliorations des règles d’ajustement… ;

  • Support et gestion des charges structurelles (concentrées, linéïques et surfaciques) ;

  • Ajout du point de topographie natif ;

  • Échange simplifié entre les logiciels ArchiCAD et Solibri et support des classeurs Excel dans les projets ;

La liste est longue. Bien d’autres nouveautés viennent enrichir cette version notamment au niveau de la documentation et de la visualisation qui font d’ArchiCAD est soft très complet inscrit dans son temps.

À noter que le programme de CAO prend en charge les flux de réalité virtuelle afin de permettre des présentations clients puissantes, notamment à travers l’extension Enscape VR qui s’interface avec les casques Oculus Rift et HTC Live. Supportant nativement de nombreux fichiers (DWG, DXF, DGN, NWC, SMC, SKP, ICF et BCF entre autres), il s’interconnecte facilement avec les autres outils CAO et BIM du marché tout en disposant d’une interface facile à apprendre (que vous pouvez maîtriser à travers nos formations ArchiCAD). Son prix avoisinant les 6000 € pour une licence perpétuelle en vaut la chandelle, un investissement qui, comme tout logiciel BIM, devra se compléter avec des formations BIM appropriées. Un must have !

 

Nos dernières formations ArchiCAD

  • Maîtriser ArchiCAD 25
    Découvrir
    Cette formation est destinée à la fois aux débutants et aux utilisateurs plus expérimentés, vous apprenez les bases du logiciel et sa philosophie.
    6h59 77 leçons 2,67 / 5
  • Maîtriser ArchiCAD 24
    Découvrir
    Vous serez à même de concevoir votre projet de réaliser les pièces graphique adapté à ses phases et à votre agence mais aussi de quantifier ses projets et créer des photos réalistes.
    5h27 66 leçons 3,90 / 5
  • Maîtriser ARCHICAD 19 - L'outil Forme
    Découvrir
    Maîtriser l'Outil Forme d'Archicad 19.
    2h11 16 leçons 3,67 / 5
  • Apprendre Archicad 19
    Découvrir
    Modéliser facilement tous vos projets 3D avec Archicad 19
    5h37 57 leçons 2,67 / 5
  • Apprendre ArchiCAD 17 - L'Open BIM par Abvent
    Découvrir
    Maîtiser les fondamentaux d'ArchiCAD
    4h30 38 leçons
Partager l'article