article(s) dans votre panier VOIR

Utiliser l'API AsyncStorage avec React Native

  • Vidéo 29 sur 33
  • 3h43 de formation
  • 33 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Utiliser l'API AsyncStorage
00:00 / 12:04
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo sur React Native, Guillaume Larivière vous explique comment utiliser l'API AsyncStorage. L’objectif est de créer un espace de stockage des mises à jour dans le téléphone ou la tablette. Pour cela, vous allez dans la liste des APIs et vous cliquez AsyncStorage. Vous accédez alors au document qui lui concerne. Dans ce document, vous disposez de deux méthodes principales qui constituent l’API AsynStorage. Il s’agit de SetItem et GetItem. Dans la clé de SetItem, vous conservez la valeur qui est déjà incluse dans la clé. Lorsque cette valeur est enregistrée dans AsyncStorage, vous la récupérez dans la méthode GetItem. Dans cette dernière méthode, la valeur n’a plus besoin d’être enregistrée. En effet, seule la clé importe dans cette méthode. Pour créer un stockage, vous créez un nouveau dossier dans le projet. Il est conseillé de renommer ce dossier. A partir de celui-ci, vous créez un fichier qui va contenir les méthodes. Ces méthodes servent à stocker et à récupérer une valeur dans l’AsyncStorage. Vous commencez alors par importer AsynStorage avec une précision qu’il vient de React Native. Cette action faite, vous créez deux méthodes. La première sert à récupérer des éléments et la seconde méthode sert à stocker cet élément dans AsyncStorage. Dans la première méthode, vous définissez alors une clé. Il est à noter que cette première méthode est la méthode GetItem. Pour la saisie de ces méthodes, il est conseillé de vous aider de la documentation d’AsyncStorage. Ainsi, vous évitez les erreurs. Vous pouvez également personnaliser les codes que vous avez selon le résultat que vous voulez avoir. Par rapport à cela, vous avez la possibilité de varier les cas et définir les conséquences de chacun d’entre eux. Une fois ces deux méthodes entrées, vous les exportez. Par ailleurs, il est possible de créer une version plus avancée de ces méthodes pour stocker plus qu’un élément à la fois. Pour conclure, l’API AsyncStorage permet de récupérer et de stocker toutes les informations de l’application.