article(s) dans votre panier VOIR

Les droits Linux et le Raspberry Pi

  • Vidéo 16 sur 35
  • 1h51 de formation
  • 35 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les droits Linux
00:00 / 02:26
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette vidéo, le formateur expert vous apprend comment obtenir les droits liés aux fichiers dans Raspberry Pi. L’objectif est de vous aider à modifier les droits sur un fichier. Pour ce faire, vous devez saisir la commande ls-al. Vous obtenez une liste avec des éléments supplémentaires et non plus une liste brute. Sur l’écran de la partie gauche, vous voyez des signes comme les r suivi d’un tiret ou un r suivi de deux tirets. Ces derniers représentent les droits de fichier. Ce sont aussi les droits du propriétaire ainsi que ceux des groupes auxquels ils appartiennent et les droits des autres utilisateurs. Notamment, Pi qui est le propriétaire du fichier, a le droit de lire le fichier qu’il crée et les autres également. Ces droits peuvent être modifiés. Pour exécuter un fichier par exemple, il faut donner un droit d’exécution. Ce dernier est indiqué par la lettre x qui vient souvent à la troisième position pour le propriétaire, pour le groupe du propriétaire et aussi pour les autres. Pour cette modification, il vous faut saisir la commande chmode+ x monfichier. Vous allez lister de nouveau les droits du fichier que vous allez modifier par ls-al. A la suite de cette action un x apparaît à la troisième position. Ce symbole signifie que tout le monde a le droit d’exécuter ce fichier. Pour conclure, vous savez désormais la technique pour partager le droit sur un fichier.