article(s) dans votre panier VOIR

Apprendre la fonction SI dans Excel 2010, cours en ligne

  • Vidéo 32 sur 58
  • 4h52 de formation
  • 58 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La fonction SI
00:00 / 11:09
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel en ligne concernant Excel 2010, l’expert vous apprend la fonction SI dans Excel 2010. L’objectif est de mettre en place une fonction de test conditionnel. En réalité, l’idée est de classer des informations en se basant sur des critères définis. Pour ce faire, vous devez avoir un tableau qui contient toutes les conditions à partir desquelles vous mettez en place le résultat. Par la suite, vous travaillez dans la colonne qui est prévue pour le résultat du test. Il est mieux de travailler avec l’assistant fx pour l’élaboration de la fonction. En ce qui concerne la catégorie correspondant à cette fonction, vous choisissez celle de Logique. De cette manière, vous pouvez accéder à la fonction Si. Pour continuer, la section Test_logique consiste à reprendre l’argument de la fonction. C’est-à-dire que vous y indiquez les valeurs qui sont soumises au test. A part cela, vous indiquez la condition qui est relative à ces valeurs. Une fois que ce premier argument est en place, Excel indique directement l’exactitude de cette hypothèse par rapport à la situation réelle. Par conséquent, un résultat Faux ou un résultat Vrai est indiqué. Pour continuer, vous indiquez la valeur à considérer pour les deux cas. Dans un premier temps, la section Valeur_si_vrai répond à la situation où l’hypothèse est validée. Par contre, la section Valeur_si_faux est adaptée au cas inverse. Dans ce sens, vous êtes en mesure de mettre en place des mots ou des chiffres en tant que résultat. Cela dépend de la caractéristique des données. Par la suite, le bouton OK vous aide à valider le test. Dans le cas où vous souhaitez ajouter plus de détails au résultat, vous pouvez vous servir du principe de concaténation. Cela vous permet de considérer la relation entre deux données afin de justifier l’écart constaté dans le résultat. En conclusion, le test conditionnel permet de connaître l’état des données en vérifiant une hypothèse.