article(s) dans votre panier VOIR

Cours de dessin : Le plan de construction des vertébrés

  • Vidéo 2 sur 53
  • 7h00 de formation
  • 53 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le plan de construction des vertébrés
00:00 / 11:45
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel pour apprendre à dessiner les animaux, le formateur vous donne le plan de construction des vertébrés. L’objectif est d’acquérir les règles de base pour dessiner un squelette. Pour y parvenir, vous allez faire un croquis du squelette de l’homme à quatre pattes. Pour ce faire, vous commencez à dessiner le crâne puis, vous passez à la colonne vertébrale liée à la cage thoracique composée de 12 paires de côtes. L’étape suivante consiste à placer sur la cage thoracique les omoplates sur lesquels sont assemblés les bras accompagnés du carpe, du métacarpe et des doigts qui possèdent chacun 3 phalanges à part le pouce. Ces actions effectuées, vous dessinez le bassin articulé par les os du fémur. Vient ensuite la rotule avant de tracer la jambe articulée sur le tarse. Pour finir, vous dessinez le métatarse et les doigts. Concernant le chat, vous effectuez les mêmes procédés mais seulement la partie supérieure du membre est en oblique alors que celle de l’homme se tient bien droit et le coude est placé plus en haut. Pour dessiner un squelette vertébré que ce soit pour l’homme ou pour les animaux, vous débutez toujours par le crâne et les mêmes opérations s’ensuivent. C’est au niveau du nombre de côtes de la colonne vertébrale qui varie selon l’espèce. Pour les parties du membre, les jambes forment un angle précis pour les quadrupèdes. Pour conclure, il est indispensable de respecter ces démarches pour obtenir un squelette bien formé.