article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Wordpress | Mon site a été attaqué

  • Vidéo 69 sur 73
  • 7h32 de formation
  • 73 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Mon site a été attaqué
00:00 / 04:01
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation en ligne pour apprendre WordPress 3.x, Olivier Gobet vous montre quelques précautions à prendre dans le cas où votre site est attaqué. Le but est de modifier le contenu de votre site pour éliminer la menace de piratage. Pour commencer, vous disposez d’une page du codex de WordPress qui vous donne les solutions nécessaires dans le cas où votre site a été piraté. Parmi ces solutions, il vous est conseillé de changer le mot de passe de votre FTP et de MySQL. Pour cela, vous retournez vers votre logiciel FTP et vous ouvrez votre wp-config. Dans la fenêtre de ce dernier, vous avez le champ Mot de passe de la base de données MySQL. Il vous suffit alors de saisir un nouveau mot de passe. Il est à noter que ce champ est inaccessible lorsque vous utilisez un système d’installation automatique de WordPress. Pour continuer, il vous est aussi conseillé de vérifier les modifications qui peuvent exister sur votre fichier .htaccess. Pour faciliter cette vérification, vous pouvez utiliser un logiciel FTP comme Transmit. En effet, ce dernier permet de trier les dossiers par date de modification. Ainsi, il vous est facile d’identifier le fichier qui comporte une modification récente. Vous vérifiez en particulier le fichier .htaccess. Dans le cas où c’est le thème par défaut qui comporte des modifications récentes, vous écrasez ce dernier et vous le remplacez par le dossier que vous avez téléchargé. Après cela, vous pouvez aussi remplacer tous les fichiers de WordPress à l’exception du fichier wp-content. Une autre solution est aussi de mettre à jour WordPress. Pour finir, vous ouvrez votre wp-config. Dans ce dernier, vous trouvez le champ Clefs uniques d’authentification et salage. Vous devez alors remplacer tous les codes en bas de ce champ par le contenu affiché dans la page de l’adresse URL indiquée dans ce champ. Cette action permet de réinitialiser votre site. Pour conclure, WordPress vous propose plusieurs solutions dans le cas où votre site est attaqué.