article(s) dans votre panier VOIR

Cinema 4D : Les principaux types de lumières

  • Vidéo 40 sur 52
  • 6h52 de formation
  • 52 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les principaux types de lumières
00:00 / 06:15
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
55,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation Cinema 4D, nous allons à présent aborder les différents types d’éclairages et de lumière. Donc j’ai créé ici une petite scène simple, avec une sphère et un petit cycle blanc pour comprendre un petit peu le fonctionnement des lumières. Donc si je viens chercher ici le premier objet lumière, j’ai différentes options qui me sont offertes, donc je vais commencer par la première qui est la lumière de type omni, donc elle est au centre de ma scène, je vais la sortir, comme ceci et venir la placer ici. Donc comme son nom l’indique, omni, elle va diffuser sa lumière ici dans tous les sens tout autour d’elle. Donc là, voilà, ma lumière va éclairer l’ensemble de la scène, aussi bien devant que derrière, c’est vraiment comme si c’était un point lumineux, ici, qui est diffusé dans toutes les directions. Donc ça, c’est pour les types omnis. Vous avez ensuite le type spot, qui va nous intéressé entre autres pour la scène ici, pour faire l’éclairage du lampadaire, et ici donc il va fonctionner comme une lampe torche en quelque sorte, donc dans ce cône, ici je vais me mettre en vue latérale pour voir, voilà, j’ai donc l’origine de ma source ici lumineuse, et à l’intérieur de ce cône va se trouver ici, ça va être mon éclairage donc ça va faire vraiment comme une lampe de poche en quelque sorte, comme un projecteur, donc plus je vais m’écarter bien sûr, plus l’effet ici va être important, je peux régler également le diamètre pour resserrer ici l’angle lumineux, sur un rendu voilà, j’ai vraiment la lumière ici qui va vient frapper à la même manière d’un projecteur. Donc ça, c’est la lumière de type spot. J’ai également ici, la lumière de visée, qui est spot en fait, avec un objet cible, qui va se trouver ici, donc Cinema 4D va ajouter un objet neutre, qui est ici référencé en tant que cible, et si je viens à bouger cet objet neutre, voilà, ma lumière va automatiquement suivre la même orientation. Donc c’est un spot un petit peu améliorant. Ce qui va nous intéressé ici surtout, ça va être l’éclairage de surface, donc qui va donner un éclairage un petit peu plus diffus, à la manière d’un soft box, un petit peu, donc un éclairage de studio, donc là, cette fois-ci il y a une surface donc délimitée par ce carré, donc je vais pouvoir régler sur mon large, ici, et c’est donc cette surface-là qui va venir éclairé ma scène, et non pas un seul point, dans une direction donnée, donc dans cette direction ici, voilà qui pointera vers l’axe Z, ici donc, ça va faire donc si c’était une surface ici complète lumineuse. Enfin, dernier type de lumière ici, la lumière infinie, qui va être en fait une lumière parallèle et qui va éclairer de manière parallèle, donc ici j’ai mon vecteur, donc je vais l’augmenter un petit peu, voilà, et je vais lui donner une petite rotation, afin qu’on voit mieux le vecteur de direction de ma lumière, voilà. Donc ici, on voit le vecteur de direction, et donc cette lumière, tous les rayons vont frapper de manière parallèle. Donc un petit à la manière d’un soleil, mais tous les rayons seront orientés de manière parallèle. Donc c'est-à-dire qu’ils viendront tous de cette direction là, et pas forcément d’un point donné. Nous avons aussi enfin ici l’éclairage de type solaire, donc ici il va se régler suivant une intensité également, mais certains paramètres vont être activés, tels que les ombres franches, donc on va voir l’éclairage ici assez franc avec des ombres très prononcées comme si c’était une lumière, une lumière solaire qui est très très puissante, donc pour ça dans l’onglet ici soleil, je vais pouvoir également régler la date et l’heure, donc plus, donc là, je suis à, je vais être à 17 h 30 donc ici c’est une, c’est l’heure où le soleil va se coucher, je vais pouvoir exactement lui communiquer la bonne date, l’année à laquelle je veux et ainsi que la latitude et la longitude sur laquelle je me trouve au niveau du globe. Je peux également ici régler un paramètre de distance et donner une couleur à la lumière, c'est-à-dire plus je vais m’approcher de l’aube ou du coucher du soleil, plus ma lumière va être rouge, plus je vais monter dans les heures, vers midi, etc., plus la lumière sera blanche, donc ici si je fais un petit rendu, voilà, ma lumière venant de la gauche vient frapper ma sphère donc on a une ombre très très franche ici avec un éclairage très puissant. Il y a aussi un type de lumière un petit peu particulier éclairage IES, donc pour ça j’ai fait un petit exemple ici. Donc c’est un type de lumière particulier, car il utilise des données constructrices. Donc c'est-à-dire si vous avez déjà vu des images d’architecture, on voit par exemple des petits spots qui viennent éclairés le mur, on a une tache lumineuse qui va venir s’effectuer au niveau du mur. Donc ici, tous les constructeurs de lampe ont des données sur la photométrie de chaque type de lumière. Donc pour ça, Cinema 4D intègre aussi ces paramètres-là. Donc ici dans la même médiathèque, j’ai différents exemples et preset qui sont donnés, donc je vais par exemple en choisir un, admettons celui-ci, et je vais venir le déposer ici dans mon onglet photométrie, simplement, ici, en glissant le nom du fichier, et je vais donc retrouver exactement ici au niveau de mon éclairage, donc il est assez proche du mur, donc je vais lancer un rendu, voilà, et j’obtiens ici mon éclairage IES avec les donnés du constructeur. Donc comme ça si j’ai un type de lampe particulier, je peux exactement avoir ce que ça donnerait dans la réalité.