article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Artlantis | Les ombres portées

  • Vidéo 13 sur 57
  • 4h51 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les ombres portées
00:00 / 03:13
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Toujours dans nos paramétrages, j’ai ici une valeur d’ombre. Par défaut, les ombres sont actifs, auparavant elles ne l’étaient pas donc veillez bien, bien sûr à ce que votre source lumineuse génère de l’ombre. Je vais déplacer ma source lumineuse vers la zone ici ou j’ai quelques éléments et donc nous allons observer quelques réglages concernant ces ombres. Si ma source lumineuse est parfaitement verticale, en utilisant bien les vues projetées, la touche shift pour bien positionner verticalement ma source, si je la saisi en vue de dessue et que les deux points sont correctement alignés, en saisissant le point, ça me permet en fait, de déplacer ma source sans modifier l’axe de projection de la lumière. Je suis ici dans ma scène, pour naviguer d’ailleurs dans ma scène lorsque je suis en mode lumière, il me suffit d’appuyer une fois sur la touche espace et ce qui me permet de récupérer en fait, les fonctions de navigation sans passer par la perspective. J’ai ici mes objets avec une projection d’ombre, je reviens sur mes lumières et ma source en question, on va augmenter un peu l’intensité et cette source lumineuse projette une ombre qui peut être également affinée au même titre que, on a des ombres douces pour le soleil, on a également des ombres douces pour la lumière artificielle. En revanche, cette fois-ci je ne recommande pas d’augmenter considérablement cette valeur de décalage d’ombre parce qu’en fonction de la distance de la source lumineuse par rapport à l’objet ou l’épaisseur même de l’objet, on risque d’avoir un tel croisement de lumière, qu’on a pour dire quasiment plus du tout de projection d’ombre dans certains cas. Là la valeur est à utiliser en fonction de la distance de la lumière artificielle et également de la nature des objets, plus ils sont fins, plus effectivement l’ombre projetée risque d’être floutée voir de disparaître. Là on peut constater directement la qualité du réglage de notre ombre. Nouveauté encore de cette version 5, les paramètres de lumière se sont enrichi également de cette fonction comme lumineux, donc au même titre que le rayon solaire dans l’Héliodon, on a également ici une valeur qui nous permet d’ajouter du bruit dans la projection de lumière. Donc si je décoche ma source lumineuse, désormais on distingue mieux la source et on a cet effet de volumétrie qui peut être intéressant, donc si je réduis un peu la cône, on pourrait donc cibler de cette manière-là faire notamment de l’éclairage un peu théâtrale. Comme on peut le voir ici, avec cette fonction cône lumineux, nouveauté de la version 5.