article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Artlantis | Création d'un objet lumière

  • Vidéo 33 sur 57
  • 4h51 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Création d'un objet lumière
00:00 / 07:46
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Alors on va encore voir un autre type d’objet personnalisé ou que l’on pourrait se faire soi-même. On va partir à nouveau de sketchup et on va travailler cette fois ci sur un luminaire, donc une suspension de chez Artémise ici. Alors, on va faire une petite astuce assez maligne. On a observé en créant notre objet tout à l’heure que notre objet, son point d’accroche, correspondait à l’origine ici et qu’il se mettait verticalement ou parallèlement par rapport à ce point. Ce qui veut dire que cette suspension si je l’attache à un plafond, en théorie, c’est ce point ci qui sera donc la base de notre objet. Donc ce qui serait malin c’est de retourner dans un premier notre objet. On va ici retourner l’objet à 180° et on va déterminer que ce point-là est à l’origine ici. Ce qui nous permettra d’avoir un point d’accroche, que son point d’accroche soit ici et de le coller à un plafond. Donc, je vais l’exporter, allons à export, modèle 3D, format Artlantis toujours, on va aller dans nos médias, objet et on l’appelle suspension. Maintenant à nouveau, on va ouvrir cet objet, document Artlantis, objet, suspension. Donc on récupère bien ici notre élément à l’envers. On va ajouter un élément avant de l’enregistrer comme objet. On va ici dans nos lumières ajouter une source lumineuse et cette source lumineuse, je vais aller voir si elle est bien actif, donc, on va activer le groupe lumière dans cette vue et ici en vue 2D je viens saisir ma source lumineuse alors, pour là aussi des questions de pratique, je préfère personnellement le passer en lumière omnidirectionnelle, dans la mesure où cette fois ci vous voyez qu’il n’y a plus qu’un seul point à déplacer et non la source lumineuse et sa direction. Donc je viens le placer à peu près dans la coupole, donc on va regarder en vue dessus et en vue de face et en vue de profil et s’assurer que ça doit être un peu près à l’intérieure. Maintenant je vais exporter, enregistrer sous en objet Artlantis. Alors, cette fois ci, au niveau des réglages, est-ce qu’il est toujours perpendiculaire au support ? Et bien, peut-être pas, il est peut-être verticale puisque si mon plafond étant un peu incliné, comme c’est le cas dans mon projet. Je souhaiterai qu’il y ait effectivement rencontre avec le plafond mais qu’il se tienne toujours verticalement. Et également, je vais lui demander d’inclure dans l’objet un groupe de lumière. Donc là, j’en ai qu’un, dans tous les cas, je ne pourrais en sélectionner qu’un. Je vais placer mon objet dans mon répertoire personnalisé, et je valide. De retour dans notre scène générale, je vais retrouver ma sous rubrique de mobilier objet mister white et je viens glisser déposer ma suspension sur ce plafond incliné. Alors, il va de soi qu’en le lâchant, ma suspension s’est bien positionner sur le plan, en revanche, comme il s’agit effectivement qu’on est en dessus dessous, il s’est mis verticalement au-dessus de notre plan. Alors, l’avantage c’est qu’il est positionné vertical, on le voit ici, il ne me reste tout simplement dans ma suspension ici dans mon gestionnaire d’objet, suspension, je vais lui demander une rotation sur une valeur Y de 180° de manière à le retourner à l’intérieur. Donc j’ai placé un objet dans ma scène qui a une particularité outre d’être un objet, il a également une source lumineuse qui est dans l’objet. Alors, cette source lumineuse est bien sûr éditable si je viens dans lumière, je vais retrouver nos rubriques qui seront donc un groupe de lumière qui a été créé automatiquement, celui-ci suspension dans lequel je trouve ma source lumineuse. Cette source lumineuse, je peux modifier son intensité, modifier son type de lumière ou de température de couleur, je peux modifier ici son aspect comme n’importe quel source lumineuse disponible dans Artlantis. Alors, on va passer par exemple en vue nuit dans notre scène, je viens chercher un Héliodon nuit, je dois avoir ça peut-être ou pas. On va en créer un, tant pis. Donc ici, je vais créer un nouvel Héliodon, on va l’appeler nuit, je l’active pour la vue courante, nous sommes en vue de nuit, et je vais modifier aussi de fait l’intensité de mon arrière-plan qui est un générateur de lumière puisqu’il s’agit d’une image HDRI. Double clic, je baisse totalement la puissance d’éclairage de notre arrière-plan et je baisse également la luminosité de notre image de manière à avoir une ambiance plutôt nocturne. Donc cette source lumineuse, cette suspension, et bien, je vais lui demander comme n’importe quel objet de se répéter dans ma scène. Je me remets en vue de dessus, je vais le déplacer, déplacer mon objet ici par exemple et ensuite Alt shift, je crée une ligne de distribution de ma source avec un arc pourquoi pas, j’en ajoute, plus, plus et je valide. Voilà comment créer un objet très particulier qui non seulement a comme nature objet, mais également inclus une source lumineuse utilisable dans notre scène.