article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Artlantis | Création d'un objet

  • Vidéo 32 sur 57
  • 4h51 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Création d'un objet
00:00 / 08:45
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Alors, voyons maintenant comment fabriquer nos propres objets et notre propre bibliothèque. Alors, pour ça, il faut repartir de notre modeleur, peu importe l’outil 3D utilisé. Donc là, n*on va partir de sketchup. J’ai ici deux éléments 3D, une petite chaise et une table prouvé. Donc je vais, de ces deux éléments, fabriquer deux objets Artlantis. Idéalement, je vais commencer par exporter les éléments les uns après les autres, je sélectionne celui-ci et je vais exporter mon modèle 3D. Donc, je vais aller chercher ici un répertoire, on va en créer un qu’on va nommer prouvé. Je vérifie dans mes options, je n’exporte que ma sélection. Premier export, réussi, deuxième opération, je sélectionne cette fois ci le fauteuil, exporter, même opération, et cette fois ci, je vais nommer bien sûr Ins en l’occurrence. Exporter également. Je peux quitter mon modeleur provisoirement, enregister. Et je peux retourner dans Artlantis. Alors, dans Artlantis, au préalable, il est nécessaire que j’ouvre mes modèle 3D et que je les convertisse en fait en objet de ma bibliothèque. Alors, je viens ouvrir un document Artlantis en l’occurrence un objet, l’objet prouvé. J’ai ici une vue sur mon élément 3D, alors je peux me contenter de cette vue-là, je pourrais d’ailleurs agir sur tous les éléments, des matériaux ou autre ou alors je le laisse en éteint, et immédiatement, je le converti, donc je l’enregistre sous en document objet Artlantis. J’ai quelques réglages ici. Je peux demander à ce que mon objet soi toujours perpendiculaire au support ou toujours à la vertical. En l’occurrence c’est une table, à priori, il serait toujours perpendiculaire au support et je vais l’inscrire dans un répertoire de destination. Alors, pour le coup, la place est prise, en va en faire un nouveau dans lequel je crée un prouvé.atlo, c’est le format objet d’Artlantis. Même démarche pour mon deuxième objet, donc là, en l’occurrence le fauteuil, ce fauteuil, je le converti aussitôt, enregistrer sous dans objet Artlantis. Perpendiculaire au support à priori, oui. INS.atlo. Et je valide. Maintenant je peux rouvrir ma scène de base dans fichiers récents, on va revenir sur notre modèle ici, nous voila donc à nouveau dans notre scène initiale, notre scène de base. Alors voyons comment on peut cataloguer notre répertoire dans lequel nous avons mis notre objet, puisqu’aujourd’hui, donc là à priori n’apparaissent pour l’instant nulle part. Alors, pour ce faire, j’ai besoin ici d’aller dans le navigateur de média, c’est-à-dire cette simple catalogue ou outil de parcourt des éléments du catalogue ne suffit pas. Donc je viens ici dans le catalogue du média dans une interface détachée on va dire dans lequel j’ai d’une manière additionnel. Je vais me placer dans rubrique catalogue mobilier et dans mobilier, je pourrais même faire un sous ensemble dans salon. Dans salon, je viens ajouter un dossier, et en l’occurrence le dossier elephorm, le fichier média et dans objet j’ai créé un sous ensemble qui s’appelle objet mister white. Donc est venu s’ajouter ma chaise et mon petit fauteuil. Je peux fermer mon catalogue ici, rouvrir se sous catalogue, je retrouve dans mon mobilier ici sous rubrique mister white, je retrouve mes deux objets. Je pourrais désormais par glisser déposer venir placer ici mon objet. Pour ici, dans un cas il est non visible, je l’active. Mon objet est bien ici au milieu de ma scène, il fonctionne comme tous les objets, je peux le saisir le placer, l’orienter, visualiser ici avec précision, ici en 2D si nécessaire son placement orthogonal, et je vais placer donc ici mon fauteuil. Alors, volontairement, comme vous pouvez le voir en fait, mon fauteuil comme je le déplace, comme je le saisi, et que je cherche à le déplacer, voyez qu’à chaque fois, il se désactive. Alors pour une raison simple, c’est que le point d’ancrage de mon objet ne correspond pas à la position de mon objet, alors pour quel raison ? Voyez qu’en vue de l’objet, je vois le petit point bleu ici qui correspond au point d’ancrage de mon objet. Et bien, c’est le point par lequel je peux le saisir pour le déplacer. Alors, il est décalé par rapport à mon objet. Pour une raison simple, c’est que ce point d’ancrage correspond en fait à l’origine du projet dans le modeleur or, dans mon fichier sketchup, mon objet était légèrement décalé, j’avais ici ma table au milieu et mon fauteuil en décalage et il a tenue compte en fait de ce point ici comme point d’ancrage. Alors ça, je peux le modifier, je vais simplement ici appuyer sur la touche D, comme déplacement, et je ramène au point bleu où je veux dans la scène en maintenant le clic sur la touche D, je relâche, et à nouveau je peux déplacer mon objet et cette fois ci, son point d’ancrage correspond bien à la position de mon objet. Ce qui me permet vraiment de déplacer cet objet plus facilement. Donc, une fois fait, et bien comme tous les objets, je peux le dupliquer avec la touche Alt shift qui nous permet d’emmener une ligne de distribution de mon objet, et puis de venir créer un chemin courbé, en veillant autant que possible à être orthogonal le plus possible au point de départ, perpendiculaire. Nous allons donc créer un nombre de copie de notre objet autour de la table. Cette fois ci, ça s’est mieux passé, effectivement, puisque j’avais pris un point plus orthogonal au départ.