article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Artlantis | Conclusion sur la lumière

  • Vidéo 18 sur 57
  • 4h51 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Conclusion sur la lumière
00:00 / 01:53
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Pour conclure sur cette lumière artificielle, tout d’abord, quelque chose tout à fait remarquable, est assez unique dans les soucis de rendu, outre cette notion de lumière physique et de notion de caméra, on a un principe également dit d’autofocus c’est-à-dire d’auto régulation de l’intensité lumineuse. Comme vous l’avez pu remarquer, depuis tout à l’heure, depuis que nous avons créé des sources lumineuses, on les a dupliqué en grand nombre, et pourtant la répartition ou plutôt l’intensité lumineuse générale du projet s’est auto adapté et on est rarement sur des scènes éclairées, grâce à un principe très transparent pour l’utilisateur d’auto équilibrage, un peu comme effectivement un autofocus d’appareil photo. Si dans cette scène je repasse sur un Héliodon le jour comme ici, donc avec une forte illumination, une forte lumière entrante depuis l’extérieur, vous voyez que je n’ai pas une lumière qui devient surabondante dans ma scène, elle s’auto équilibre automatiquement ; ce qui est vraiment un avantage énorme parce qu’on passe assez peu de temps, on n’a pas besoin de ré intervenir sur l’intensité des sources lumineuses, de baisser ou d’augmenter leur intensité dans la scène. En règle générale, des réglages moyens de l’intensité ici de notre source ou de l’intensité de notre soleil, de notre ciel se suffisent pour les réglages d’une scène. Ça c’est un point assez remarquable et important, qui permet quand même de consacrer finalement, assez peu de temps aux réglages d’une scène, donc c’est un point fort, c’est remarquable.