article(s) dans votre panier VOIR

Tuto After Effects | Shading shadownet

  • Vidéo 18 sur 46
  • 6h00 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Shading shadownet
00:00 / 07:18
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
55,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Formation After Effects CC dédiée au tutoriel Trapcode Particular, le plugin de gestion de particules de Red Giant. Voyons maintenant le shadowlight qui va vous permettre de mettre des ombres à l'intérieur de votre système de particules. Attention ce n’est pas des ombres portées de vos particules vers les objets affter effect, si par exemple vous faites un sol en calques 3D et que vous faites des particules avec une lumière qui projette des ombres, vos particules ne vont pas projeter des ombres sur votre sol en calque 3D, les ombres portées ne sont pas gérées par particular par contre un système de Shading permet de mettre des ombres à l'intérieur dy système de particule c'est-à-dire que vos particules vont générer les ombres sur les autres particules mais pas sur les autres objets 3D. Donc on va prendre cette composition 03-shading où j’ai fais un nuage tout simplement donc c'est une box, on a donc un système d'émetteurs en box et il y a une mission de particules qui sont en mode cloudlet et je vais gérer ici l'opacité, une opacité à 15 et à une opacity brandom à 90 ce qui permet d’avoir des grandes variations d’une particule à l'autre et donc de créer cette impression où on a certaines particules qui vont être transparentes et d’autres qui vont être opaques. Voyez cette image on n'a pas l'impression réelle de volume. On va aller dans Schading ici dans shadowlet for main et activer. Ici vous en avez deux on a le shadowlet for main qui est pour le système de particules principales et on a le shadowlet for auxiliaire qui vous permet de générer des ombres pour le système de particules auxiliaires, ça on verra plus tard, le système de particules auxiliaires se trouve ici dans auxiliary system et vous permet de faire en sorte que ces particules génèrent d’autres particules et vous allez pouvoir choisir à ce que votre premier système de particules génère soit des particules en continu, c’est-à-dire que je vais avoir une première particule et cette particule toutes les X secondes va générer automatiquement certain nombre de particules, on peut choisir aussi qu'elle émet de nouvelles particules lors d'une collision, mes particules vont rentrer en collision avec le sol, j’ai des gouttes d’eau qui vont rentrer en collision avec le sol et dès que ma goutte d’eau rentre en collision avec le sol, elle va générer 20, ou 30 nouvelles particules qui seront les éclaboussures ou l'impact de ces particules qui rentrent en collision avec le sol. Je vous ai expliquer que j’ai deux modes de Schading donc le « main » c’est pour ce système de particules, votre système de particules principales celui qui est défini dans l’onglet emitter et le deuxième shadowlet for auxiliaire qui de sert du deuxième système de particules que l'on peut créer ici dans auxiliaire system. Pour l'instant je vais activer mon shadowlet for main. Et là vous voyez que je commence à avoir des ombres qui se créées à l’intérieur de mon nuage et du coup mon nuage devient beaucoup plus réaliste on commence à avoir l'impression que ce nuage a un réel volume. On a plusieurs options dans shadowlet donc la couleur de l’ombre donc vous pouvez teinter légèrement. Color strenght c'est l'importance de cette couleur de zéro à 100 l'opacité va-être la puissance des ombres de 0 à 100 aussi, Adjust size va vous permettre de définir la taille de ces ombres et adjust distance permet de définir la distance de ces ombres par rapport aux particules, ça peut paraître un peu compliqué à régler correctement ce que je fais en générale je mets mes ombres dans une couleur bien visible, je les règle en fonction de l'effet que je vais obtenir donc je gère l’adjust size et l’adjust distance et une fois que le résultat me va qu’ils sont placés correctement je remets une couleur plus simple, couleur plus logique et je joue sur l’opacité, voilà donc pour le système de shadowlet c’est assez simple et vous permet d’avoir des choses beaucoup plus réaliste, on a l’impression du coup que les particules ont un vrai volume, un vrai profondeur. On peut s’en servir aussi pour ne pas generer des ombres mais generer la lumière. Vous voyez ici j’ai mis des particules plus foncées, je vais reduire un peu l’épaisseur et je vais générer des ombres non pas noires mais blanches. Je vais changer avant la couleur de particule de quelques choses plus foncées et je vais ici changer la couleur de mes ombres. Vous voyez qu’on peu avoir quelque chose de complètement différente c’est que au centre de mon système de particules je vais avoir plus de particules et du coup cela va me générer plus d’ombres puisque les particules vont être les unes par rapport aux autres donc cela vous permet de ne donner l'impression qu’il y a de la lumière à l'intérieur de votre système de particules, la lumière jaillit en fait de l'intérieur du système de particules. Voilà donc deux utilisations, vous pouvez bien sur vous en servir pour générer des ombres mais on peut s'en servir aussi pour simuler e la lumière. Voilà donc pour le shadowlet.