article(s) dans votre panier VOIR

Tuto After Effects | Panel Rotation

  • Vidéo 10 sur 46
  • 6h00 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Panel Rotation
00:00 / 06:15
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
55,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Formation à Trapcode Particular, le plugin After Effects CC de Red Giant en tutoriel vidéo Elephorm. Nous allons maintenant nous intéresser au panel de rotation qui va nous permettre de gérer les rotations des particules. La première chose c’est que ce panel de rotation vous n’allez pas l’avoir ni pour les sphères ni pour les « sphères glow », vous allez trouver pour star j'ai trouvé pour tous les autres types de particules. On va se mettre sur « Sprite » et on va utiliser cette flèche qui nous permet de voir le sens des particules de voir comment se fait la rotation dans le layer, je viens mettre ici la flèche. Dans le panel rotation, nous avons cette valeur ici « orion rotation » qui va nous permettre d'orienter les particules en fonction de leur sens de déplacement, vous voyez ici toutes les particules ont un déplacement propre dû à la vélocité et la fleche « orion to motion » nous permet d'orienter cette particule vers le sens de déplacement, c’est-à-dire que lapointe de ma flèche aura toujours orienté vers l'endroit où va la particule. Si au lieu des particules vous mettez des avions on va utiliser « rion to motion » pour que les avions se déplacent toujours, seraient toujours orientées face à leur déplacement. Rotate en Z va permettre de choisir de façon arbitraire le son de toutes les particules, toutes les particules vont s'orienter vers le sens que je choisi ici. Évidemment on peut l’animer. Radom rotation va permettre de mettre de l’aléatoire dans cette valeur, toutes les particules vont être orientées à 50° avec 20 % de random. Ici j'ai uniquement accès à la rotation en Z car la particule est en « Sprite » qui fait toujours face à la caméra quelle que soit l’orientation de la camera. Donc on ne peut pas avoir de rotation en X, Y dans la mesure où on dit dans le cas de quelque chose qui est plat, on donc juste une rotation sur l'axe Z, si je passe ici en mode polygone mes particules ne font plus face caméra systématiquement et j'ai donc accès à des rotations en X et des rotations en Y et là je peux tourner mes polygones sur les trois axes XYZ. Ici et rotation speed en X va déterminer une rotation systématique sur l'axe X, cela veut dire que là mes particules vont tourner sur l'axe X de façon perpétuelle et permanente mais elle ne s’arrête pas tourner ici je vais pouvoir gérer la vitesse de cette rotation. Donc random speed en X, en Y ou en Z, évidemment vous pouvez l’animer pour avoir des particules qui vont tourner par exemple très vite et évidement vont arrêter de tourner. Random Speed rotate va permettre de mettre de l'aléatoire dans les vitesses de rotation. Par exemple ici j’ai une rotation speed à 1, si je mets à random speed rotate, on va donc avoir cette rotation en Z qui va être pondéré par un 20 % d’aléatoire. Certaines particules qui vont donc tourner à 1, d’autres à 08 et d’autres à 1,2, ici elles n'ont pas toutes exactement la même vitesse de rotation donc je vais mettre un peu plus le random speed rotate qu’on prenne mieux je vais mettre au maximum, je vais en avoir certaines qui tournent très vite et d’autres qui tournent très lentement. Ça permet de mettre de l'aléatoire dans ces trois valeurs. Random Speed distribution va vous permettre de pondérer le random speed rotate, c’est un petit peu complexe à comprendre si en random Speed distribution vous êtes à 0,5, la différence de vitesse de rotation de particules sera moyenne si vous êtes 0,5, si vous êtes à 0,1 la différence de vitesse de rotation entre deux particules sera très haute, c’est-à-dire que là je risque d’avoir plus de vitesse de rotation entre deux particules plus de différence de rotation. Si je suis à 0,9, ces différences de vitesse de rotation seront plus minces, pas une fonction dont on se sert plus souvent mais ça permet de pondérer cette valeur de random speed rotate. Cette formation After Effects est dédiée au plugin de Trapcode particular,