article(s) dans votre panier VOIR

Tuto After Effects | Faire suivre un tracès complexe

  • Vidéo 28 sur 46
  • 6h00 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Faire suivre un tracès complexe
00:00 / 09:15
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
55,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans cette formation After Effects CC sur le plugin Trapcode particular, on va s’intéresser maintenant au Motion Path et on va faire suivre un tracé à nos particules. Alors là voyez par exemple, ce sont les particules qui se déplacent et non pas l’émetteur, l’émetteur est ici et reste à sa place, mais ce sont les particules qui en se déplaçant vont suivre le tracé. Donc ça, c’est pas du tout la même chose que de déplacer l’émetteur, la ce sont les particules qui bougent. On va voir comment on va partir d’un logo pour réaliser un tracé. On prend l’image en noir et blanc, puis dans tracé automatique, réalisez un tracé automatique en se servant de la luminance, ça va utiliser les valeurs de blanc pour créer le tracé, le but c’est de ne pas avoir trop de points donc, plus on a une zone minimale importante, moins on a de points puis on valide. Et la vous voyez que j’ai un tracé qui est créé avec des tracés en plus qu’on va supprimer, ainsi que le tracé bleu, parce qu’on veut que les particules fassent le tour au lieu d’entrer à l’intérieur. On va alors garder un tracé blanc. Pour pouvoir utiliser les options de suivi de tracé de PARTICULAR, je vais devoir venir ici dans PARTICULAR, j’ai déjà fait un système de particule toute simple en point, on peut utiliser le même pour faire un autre système de particule, ce n’est pas gênant. Et ici, on va pouvoir mettre un tracé. Pour mettre un tracé, on va avoir besoin d’une lumière puis on va devoir appliquer le tracé que l’on vient de créer a cette lumière. Je prends la lumière que je vais placer au point 0, voila ça sera plus simple et je vais maintenant copier mon masque et transformer ce tracé en chemin de déplacement. Je vais donc dans mes options de masque, je vais récupérer mon tracé, et vous verrez que mon tracé a été récupéré sur un calque à part, et non directement dans mon PSD sur mon logo. Pour le récupérer, je vais dans les options de masque, je copie le tracé du masque avec CTRL + C, je vais aller sur la caméra, options de position, puis CTRL + V, et la vous voyez que j’ai plein de points clé qui se sont créés et mon masque est devenu un chemin de déplacement pour la lumière, j’ai donc juste à déplacer le premier point clé et le dernier point clé, et cela va modifier la vitesse de déplacement de la lumière. Donc, je vais modifier ce déplacement pour qu’il se fasse sur toute la longueur de l’animation, et je peux maintenant cacher mon tracé et mon calque avec l’éléphant. Donc ici mes particules vont se créer, donc je retourne dans PARTICULAR et je peux changer ou mes particules vont se créer. Je vais déplacer un peu ma caméra pour se mettre un peu plus loin. Je vais aller dans PARTICULAR, et on va aller dans les options de Motion Path. Pour utiliser un Motion Path, vous pouvez avoir jusqu’à 9 chemins dits base def et 9 chemins O def, pour celui il faut que votre lumière qui se déplace soit intituler Motion Path et ensuite le numéro correspondant ici. Par exemple ici, je pourrais mettre la version base def du déplacement, je pourrais mettre la version O def également pour avoir plus de précision dans le déplacement, donc c’est un peu plus long à calculer, mais on a quelque chose de plus précis par rapport à la forme du chemin. C’est à peu près la même pour la position subframe, comme je l’avais expliqué au début qui permettait d’avoir un suivi plus précis de vos particules par rapport a un chemin, donc la c’est la même chose, on a l’option normale ou l’option haute qualité. Alors, je le déplace un petit peu, et on a donc maintenant, les particules qui vont suivre, le déplacement qui va suivre le tracé. Alors bien sûr, ces particules, vous pouvez continuer à agir dessus autant que vous le voulez, on va pouvoir par exemple ajouter du spin de sorte a ce que les particules vont tourner plus, vous pouvez ajouter du win donc qui va les décaler un peu, mais du coup ça va déformer notre tracé évidement et on va plus pouvoir reconnaître le logo. Vous pouvez pourquoi pas utiliser les turbulance field, mais la ca va également déformer le tracé, et on a bien sure toutes les autres options, le life, qui est assez importants pour que vos particules vivent assez longtemps pour arriver jusqu’au bout du tracé, donc la c’est en seconde et elles arrivent à aller jusqu’au bout du tracé donc ca va. On va jouer aussi sur la size, etc, bien sûr ensuite on va pouvoir ajouter du CC vector blur par exemple et on peut rajouter aussi de la lueur diffuse pour donner quelque chose d’un peu plus brillant, un peu d’ailleurs la. Voila donc pour le Motion Path qui vous permettra de faire suivre un tracé a vos particules.