article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Techniques de prises de vues | Technique et effet de montage

  • Vidéo 26 sur 28
  • 1h18 de formation
  • 28 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Technique et effet de montage
00:00 / 07:50
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Avec ce tutoriel sur les règles de cadrage en vidéo, l'expert vous montre la technique et l'effet de montage. Le but est de maîtriser la postproduction. En premier lieu, le tournage vidéo doit être bouclé avant de passer au montage, à l'ajout de musique, de bruitage et même d'effets spéciaux. Il est à noter que le principe du montage ne se résume pas à la mise en succession des séquences entre elles. Il est beaucoup plus approfondi. En effet, un montage doit permettre de donner un rythme au film. Dans ce sens, il crée une ambiance et un environnement particulier pour les spectateurs. Pour cela, le monteur exploite les différents effets de montage. A ce sujet, le raccord est un effet établi pour l'enchaînement de deux plans successifs. Afin de l'utiliser à bon escient, il doit être le moins visible que possible. Pour y parvenir, vous pouvez admettre un raccord dans le mouvement. D'une autre manière, vous avez la possibilité de recourir à un plan de coupe. Ce dernier est à préconiser surtout pour les raccords complexes. Vous pouvez aussi appliquer la règle des 30°. Elle pallie aux sauts d'images. A l'inverse du raccord, vous disposez du faux raccord. Le plus souvent, il génère une cassure dans la vidéo. Cela engendre intentionnellement une confusion des spectateurs. Un autre effet de montage est le champ/contrechamp. Cet effet marie les espaces visibles et leur opposé. Dans ce contexte, vous comprenez aussi la notion de hors-champ. Elle relate les éléments en bordures du champ et qui ne sont pas visibles. D'autre part, vous pouvez exploiter les inserts. Ils ont des traits de similitude avec le plan de coupe. Vous y distinguez l'insert subliminal. Il intercale deux plans larges avec un plan court. Mis à part cela, vous avez le montage alterné ou le montage en parallèle. Il sert à engendrer du suspens ou une tension dans la vidéo. Par ailleurs, vous pouvez utiliser la technique de la séquence par épisode. Elle possède des traits communs à un clip puisqu'elle ne suggère qu'une musique et pas de dialogue. Entre autres le Cut zoom avant/arrière est utile pour alterner les plans de différents visuels suivant les sauts d'images. Enfin, le split screen est un effet de montage qui affiche deux scènes en simultanée mans des environnements différents. Pour conclure, vous distinguez dorénavant les différents types d'effets de montage et leur utilisation.