article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Techniques de prises de vues | Compression des distances

  • Vidéo 12 sur 28
  • 1h18 de formation
  • 28 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Compression des distances
00:00 / 03:25
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Détails de la formation

Dans ce tuto sur les techniques de cadrage vous allez comprendre la notion de compression des distances. Une des fonctions du montage consiste à compresser le temps. C’est ce qu’on appelle créer une ellipse. Le reverse shot peut nous aider à créer une telle ellipse. Nous filmons le sujet au début de sa traversée de la place et nous le reprenons de l’autre quand il rejoint l’autre personne. Plus que jamais il faudra respecter au tournage la règle de laisser rentrer et sortir le sujet dans le champ de la caméra. Car pour donner l’impression que le temps passe, le monteur laissera quelques images une fois le sujet sorti du cadre, ainsi que sur la seconde prise de vue, il laissera quelques images avant l’arrivée du sujet dans le champ de la caméra de manière à ce que le cerveau comprenne que la personne à bien traversé toute la place entre le changement de caméra. Nous voyons donc que, pour filmer un sujet sur une trajectoire en ligne droite, il faut déplacer la caméra sur un axe parallèle à la trajectoire du sujet et conserver un angle de prise de vue identique entre les 2 plans successifs. Dans ce tuto sur les techniques de cadrage vous allez également voir ce qu'il ne faut pas faire. Quand nous ne respectons pas ces 2 principes, nous sommes en contradiction avec le fait de tourner naturellement la tête donc le cerveau va chercher à comprendre ce qu’il voit et va interpréter ce changement comme une modification de la trajectoire réelle.