article(s) dans votre panier VOIR

Tuto 3ds Max | Mise en pratique de la théorie

  • Vidéo 4 sur 92
  • 8h31 de formation
  • 92 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Mise en pratique de la théorie
00:00 / 03:01
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Avec ce tutoriel concernant 3ds Max 2010, l’expert vous montre la mise en pratique de la théorie. Le but est de réaliser un Mapping sur une image en 2D. L’idée est de transformer une image 2D en 3D par le biais des perspectives et des déformations appliquées. Pour ce faire, vous commencez par la création d’un objet sur la scène. Dans le cas présent, vous générez une boîte sur laquelle vous mettez une sphère. Afin d’y parvenir, vous utilisez l’option Sphere de la section Object type. Dans ce sens, vous disposez de plusieurs types d’objet adaptés à la scène. A ce stade, vous pouvez modifier la couleur de ces éléments pour le besoin de la configuration. Cette action faite, vous y appliquez une lumière standard. Par la suite, vous utilisez l’option Omni en tant qu’Object type. Vous devez savoir que vous avez en l’occurrence une lumière additive. Dans ce sens, l’option Shadows annule tous les réglages en additif. Les axes présents sur la scène permettent de gérer la lumière. Par conséquent, vous êtes en mesure de modifier l’ombre grâce à ces derniers. En allant dans la section Shadow parameters, vous avez la possibilité de personnaliser l’ombre en y ajoutant une couleur. Il est à noter qu’un additif de couleur noire n’est pas adapté à ce type de présentation. Par la suite, la lumière peut être dupliquée pour avoir davantage d’additif et d’ombre. De cette manière, la lumière nouvellement créée peut avoir d’autres caractéristiques. Dans ce sens, vous pouvez y appliquer d’autres couleurs aussi pour l’additif que pour l’ombre. Pour cela, vous modifiez l’intensité et l’opacité de la lumière concernée. Par la suite, la nouvelle lumière peut être déplacée de manière à avoir un positionnement cohérent par rapport à celle d’origine. En conclusion, cette vidéo concerne la manipulation d’une scène composée d’une lumière standard ainsi que d’une ombre en Shadow map.