article(s) dans votre panier VOIR

La création d'une photo HDR avec Lightroom 2

  • Vidéo 89 sur 104
  • 6h12 de formation
  • 104 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La création d'une photo HDR
00:00 / 04:16
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Sur cette séquence de 3 photos, j’ai fait un bracketing c'est-à-dire que j’ai fait une prise multiple avec un écart d’exposition ici un écart de 2 diaphragmes par photo et on peut voir au fur et à mesure qu’en décalant mon exposition, et bien je retrouve de la matière dans les parties sombres alors que cette fois mon ciel est complètement grillé. La dynamique reste un grand problème en numérique et même avec les fichiers raw, alors pour trouver une image avec une dynamique étendue, et bien on va profiter de l’une des fonctions d’intégration avec photoshop à partir d’une sélection multiple donc de ce bracketing, je fais un majuscule clic puis ensuite un clic droit, modifier dans photoshop et je lance la fusion HDR c'est-à-dire la possibilité de créer une image haute dynamique à partir de plusieurs photos dans photoshop. Photoshop va empiler les images dans une composition de calque, dans photoshop CS3 une fonction d’alignement automatique va caler les calques ensembles, ce qui est très pratique parce que ça permet de travailler à main levée sans utiliser de pied. On se retrouve maintenant dans le module HDR qui va assembler les 3 photos, on peut ajuster à ce niveau l’exposition, mais en faite on ne verra pas de changement de table, on se rapprochera toujours des 3 images d’origine. On a créé avec le HDR un fichier de grande dynamique avec 32 bits par couche primaire ce qui est énorme, mais en faite aucun écran à ce jour n’est capable d’exploiter une telle dynamique. Il faudra donc repasser en mode 16 ou 8 bits que nous allons faire ici, nous validons. Voilà maintenant nous allons procéder à quelques ajustements pour retrouver de la matière aussi bien dans les parties sombres que dans les parties claires de l’image alors pour cela différentes méthodes. En faite la plus efficace c’est l’adaptation locale que nous pouvons voir ici avec une courbe, ici nous allons ajuster dans la courbe le point noir attention j’ai inversé, je reviens voilà pour reprendre le point noir. On pourrait faire la même chose pour le point blanc, mais en faite on va el voir il est déjà en place sur la photo. Donc ici je reviens et je vais donner en faite une inflexion à la courbe, un petit peu ici en matière de contraste, voilà de façon à trouver le meilleur compromis entre les basses et les hautes lumières. Ici 2 curseurs pour des ajustements supplémentaires, le rayon qui va créer un contraste localisé pour faire ressortir des teintes qui se sont maintenant rapprochées alors attention l’effet est souvent un petit peu artificiel donc je vais le réduire ici et le feuille un peu dans le même esprit qui crée un effet de bord, alors je baisse les valeurs pour les 2 curseurs. Voilà pour retrouver un résultat qui me semble plus satisfaisant, je valide, le fichier 32 bits a été converti en 8 bits, maintenant je l’enregistre. Voilà donc nous avons pris le modèle de nom de lightromm et il a été automatiquement importé dans lightroom où je retrouve mon image haute dynamique. Le module HDR produit des résultats qui ne sont pas toujours très satisfaisants, ici par exemple en terme de colorimétrique pour le ciel ce n’est pas tout à fait ça, malgré tout ici c’est plutôt pas mal. Sinon qu’il existe d’autres alternatives pour créer du HDR alors par exemple pour le module enfuse, ça tombe bien il est disponible sous la forme d’un pluggin pour exporter les photos à partir de lightroom, parmi les appareils photos il y a des différences en terme de captation de la dynamique, certains appareils sont capables d’en encaisser beaucoup plus et de restituer des écarts de contraste importants, je pense ici au boitier avec des capteurs à grand format 24 36 ou même encore les boitiers de moyen format. Il y aussi une marque qui se distingue dans ce domaine qui permet presque de réaliser du HDR directement à la prise de vue c’est Fuji avec ces 2 boitiers S3 et S5 qui possèdent de capteurs de haute dynamique justement et qui produisent des résultats vraiment surprenants lorsqu’on travaille en raw