article(s) dans votre panier VOIR

Intégration du visuel dans le décor

  • Vidéo 13 sur 21
  • 1h59 de formation
  • 21 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Intégration du visuel dans le décor
00:00 / 07:56
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Et on enchaine dans ce tuto Photoshop avec un peu d’intégration des visuels. Donc là, le procédé va être assez simple. Je crée un calque par-dessus celui où se situent les détails de la statue. Je pipette des teintes sur ce qu’il y a autour, je fonce un petit peu ce que je suggère un petit peu de façonnage humain, un petit peu de brique, ce genre de chose. Donc, je fonce un petit peu le jaune, je prends une teinte un peu plus claire et j’intègre mes briques assez simplement. Donc, je prends monbruch qui sert à ça, que j’ai créé juste pour vous. Et puis, du coup je trace des briques, de manière assez sommaire, rapidement. Ça passe par-dessus le reste, ça n’a aucune importance, c’est sur le calque, je vais venir évidemment effacer une partie de tout ça, pour intégrer un petit peu mieux ces briques. Donc là, j’efface, et les briques sont intégrées. Donc là en fait les valeurs de la statue sont un petit peu trop contrasté par rapport à ce qu’il y a autour, du coup, je pipette des teintes qui se trouve autour pour atténuer ce contraste, et du coup mélanger un peu plus la statue du décor, l’intégrer un peu plus. Toujours ce petit passage de l’affichage du calque de la teinte de saturation qui me permet de visualiser seulement les valeurs de mon image et voir si effectivement cette intégration fonctionne globalement. Ça commence à être pas trop mal. Là en fait, je récupère une partie de ce que je viens de dessiner pour compléter mon arche. Donc, le but du jeu c’est d’aller positionner cette sorte de tête de dragon en miroir de celles qui sont déjà positionnées. Je le mets sur une des lignes des croisements de force de la composition qui permet de faire en sorte que le point d’attrait le plus important de mon illustration, à savoir l’arche soit directement pointé par un élément qui se trouve à un croisement de force. C’est pour renforcer la composition. Je l’intègre assez simplement, j’ajoute un calque en mode couleur juste au-dessus, je pipette des teintes qui sont autour du morceau de sculpture que je viens de copier-coller, pour les intégrer avec ce qu’il y a en dessous, à savoir la sculpture à proprement parler. La même chose pour ce qui est des briques qu’on retrouve autour. Donc même procédé, je me remets sur le même calque, d’ailleurs. Donc je fonce ce qui est un petit peu autour du coup je modifie le positionnement des calques pour ne pas être gêné par un autre calque, par des éléments que j’avais déjà peints plutôt. Je fonce un petit peu ce qu’il y a autour, je pipette une couleur un peu plus claire et je positionne rapidement mes briques et je vais atténuer celle-ci avec un petit coup de gomme. Une fois que c’est fait, je vais positionner son équivalent en face, je duplique le calque en le faisant glisser sur l’icône création de nouveau calque, en bas de la fenêtre des calques et je le positionne en face. Donc j’en efface une partie en partant du principe que la sculpture a été cassée au fil du temps. De telle manière, je récupère la sélection d’avant, je crée un nouveau calque en mode couleur et je vais peindre des teintes à l’intérieur de ma sculpture pour l’intégrer dans ce décor. J’en rajoute un peu sur celle de gauche, car elle ressort un petit peu trop à mon goût. Donc je remodifie encore un peu ces teintes grâce au calque en mode couleur. Et on est repartie pour un petit peu de brique, je vais en rajouter un petit peu sur la partie de gauche. Et du coup là je décide d’intégrer une photo de nuage, toujours avec le même principe. On va intégrer des images pour suggérer du détail dans le ciel, et dont je ne m’étais pas encore occupé, donc c’est le moment. Là je prends l’outil de sélection rectangulaire, raccourci clavier M, copier-coller. Je positionne sur mon illustration, mode incrustation, lumière crue, transformation manuelle, j’inverse la valeur en largeur pour inverser l’image, je la modifie un peu, je modifie ses valeurs avec niveaux, contrôle L, je modifie sa saturation avec l’outil teint saturation contrôle U, un petit peu sa teinte aussi, un masque de fusion et je masque, je fais disparaitre une partie de cette image pour l’intégrer un peu mieux au reste de mon illustration. Toujours le même procédé, je prends l’outil de sélection rectangle M, je copie et je colle. Mode de fusion lumière crue, transformation manuelle, je positionne comme j’ai envie, je n’hésite pas à déformer l’image en inversant directement avec les clés de modification de l’outil de transformation manuelle, un petit masque de fusion et on fait disparaître une partie de l’image. Donc là, j’ai droit à un petit bug de Photoshop. De temps en temps, quasiment plus aucune pression dans mon stylet, ce qui n’est pas très pratique il faut le dire. Donc, on s’acharne un peu en croisant les doigts pour que ça revienne. Ça va revenir dans quelques instants, on va essayer de changer d’outil pour voir si ça relance. Ça a fini par fonctionner, merci Photoshop. Voilà qui est fait pour l’intégration des nuages, je vérifie encore une fois les valeurs, ça fonctionne globalement, on va pouvoir enchaîner.