article(s) dans votre panier VOIR

Clarifier les plans et ajuster la lumière

  • Vidéo 8 sur 21
  • 1h59 de formation
  • 21 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Clarifier les plans et ajuster la lumière
00:00 / 09:09
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Travailler très dézoomé parce que ça permet en fait de s’intéresser qu’à l’essentiel et de ne pas commencer à regarder les détails, chose qu’on a très souvent tendance à faire. Dans ce tuto Photoshop, je déplace la barque que j’ai posée, du coup, mal positionné par rapport la composition comme elle a évolué, je la positionne sur une ligne de force et je vais pouvoir commencer à détailler, affiner la miniature qui est ici pour donner une meilleure visibilité à ce que doit être l’image. J’écrase les différents calques et je vais repeindre par-dessus. Donc, même principe sur mon canevas sont présentes toutes les teintes dont j’ai besoin donc je pipette les teintes et je peins par-dessus. Alt pour pipette avec l’outil pinceau. Rien de bien sorcier techniquement parlant. Et là on affine l’image. Donc de temps en temps, je vais aller pipetter une couleur ou deux dans mon nuancier pour permettre de rapidement poser d’autres couleurs. C’est pratique. Je commence toujours une illustration avec des formes plutôt molle plutôt abstraite puisque c’est beaucoup plus facile en fait de durcir des formes que de les amollir. Personnellement, je trouve ça beaucoup plus facile dans ce sens-là. C’est pour ça que je procède comme ça. Donc j’ai quasiment terminé là de détailler un peu plus l’illustration pour avoir une meilleure visibilité. Encore quelques touches et ça doit suffire, je dézoome pour vérifier que ça fonctionne, je masque et j’affiche mon calque pour voir si globalement, le sketch initial est à respecter correspond à ce que je veux et si c’est le cas je le fusionne avec le calque du dessous. Donc là, quitte à justement de la ligne de base de mon arche que je trouve mal équilibré, c’est subtil, mais je préfère comme ça.Ce n’est pas plus cohérent. Encore la transformation manuelle, contrôle T et la déformation. J’ajuste que ce que j’écrivais juste avant donc, du coup la ligne de base mon arche pour que la circulation de l’œil se fasse plus logiquement d’un bord à l’autre de l’arche en fait, que la base de l’arche soit au même niveau des deux côtés. Donc un petit réglage de niveau, contraster un peu l’image, renforcer du coup la perspective grâce à ça. Donc là correspond un peu près à ce que je veux. Alors l’inconvénient du niveau c’est que ça tendance à faire peter un peu les couleurs, les saturer, donc du coup je fais un nouveau calque de réglages, ce coup si, des teintes de saturation, je désature un petit peu mes teintes. Avec un nouveau calque par-dessus le reste, je prends une des bruchs de base de Photoshop qui est un pinceau très diffus et en fait je viens retravailler un peu les différents plans pour ramener plus de lecture donc je noie en fait un petit peu la monarche dans la couleur de l’atmosphère pour la repousser un petit peu visuellement parlant. À l’inverse, je prends une teinte un petit peu foncée, même procédé pour détacher un peu plus le premier plan et le plan intermédiaire. Je fusionne mes calques et j’enchaine avec l’outil densité, plus densité moins qui s’applique directement sur la taille, donc la avec l’outil densité moins qui permet d’éclaircir ici les tons moyens puisque le paramétrage dans la barre de réglage en haut, on peut choisir soit les tons clairs, soit les tons moyens, soit les tons foncés. Donc là je crée des zones de sélection avec l’outil lasso libre et j’utilise mon outil de densité moins pour faire ressortir certaines zones en fait. Du coup j’ai masqué ma sélection avec contrôle H, la sélection est toujours active, elle est tout simplement masquée à l’affichage. Là j’utilise l’outil densité plus qui à l’inverse va me permettre de foncer différents tons. Donc ici les tons moyens encore une fois, qui permet encore ici de renforcer le contraste entre le premier plan et l’arrière-plan. Pour essayer de renforcer un peu la notion de profondeur qu’il y a dans l’image. Encore ce même procédé de sélection au lasso. J’aime bien travailler en noir et blanc comme ça j’affiche mon calque de réglage de teinte de saturation pour pouvoir simplement en fait me concentrer que sur les valeurs, ne pas avoir l’œil influencé par les couleurs, puisque que les couleurs influence toujours et normalement l’œil et c’est souvent sur une image en noir et blanc qu’on est plus juste sur les valeurs de son image. Donc ce petit calque de réglage va m’être très utile jusqu’à la fin de l’illustration. Maintenant que j’’ai rajouté un petit de valeur différente, et bien je vais pipetter un peu à droite et à gauche pour rajouter un petit peu de subtilité à pour l’instant l’eau. Et maintenant dans le sable. Encore une fois je vérifie que ça fonctionne au niveau des valeurs, ça me semble correct pour passer à la suite, puis j’enregistre et on continue.