article(s) dans votre panier VOIR

Amélioration de l'éclairage et corrections avec Photoshop

  • Vidéo 20 sur 21
  • 1h59 de formation
  • 21 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Amélioration de l'éclairage et corrections
00:00 / 06:26
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Donc c’est parti pour la dernière étape de dessin avant les petits réglages de finalisation, nous allons dans ce tuto Photoshop retravailler un tout petit peu l’exposition à la lumière, donc je commence par autre chose à savoir, atténuer un peu l’espèce de teinte bleutée qui était arrivée à force de dessin sur les rochers, je trouvais pas très heureuse qu’elles attirées un peu l’attention sans raison valable, alors du coup j’atténue un peu cela, avec un calque en mode couleur. Donc pour obtenir le calque avec tout ce qui avait en dessous de compiler avec le même calque sont toutes écrasé en fait avec un petit raccourci clavier très simple pour se faire, CTRL + ALT + SHIFT + E, donc cela copie tous les calques apparents et cela les collent dans un nouveau calque. Encore une fois je vais retravailler un peu la lumière avec l’outil densité (-) ici et je fais une zone de sélection, je vais retravailler et je règle sur les tons moyens, et je masque ma sélection et j’ai à faire péter quelques petites zones de lumière de l’arrière-plan comme cela, suggérant le reflet du soleil sur l’eau. Et puis de la même manière à présent sur le reste de l’illustration, je vais revenir un tout petit peu en ajoutant des points tensions en éclairant un peu plus en avant certaines zones de l’illustration, évidemment la statue, c’est la statue que j’essaie de mettre un peu plus en valeur, et puis forcément l’arche. Une fois encore le but est d’emmener plus de subtilité dans l’éclairage et dans la lumière, ce qui se rapproche beaucoup plus de la réalité, l’éclairage et la lumière n’est pas simples, car elle est soumise à de nombreuses réflexions, à beaucoup d’ombres aussi créées par différents éléments tels que les nuages et les différents végétaux qui se trouvent autour et les oiseaux passeront par-là, donc du coup c’est bien de mettre plein de subtilité comme cela dans les éclairages. Encore une fois j’active mon calque de réglage, pour avoir mon image en noir et blanc et je viens de ressortir certaines zones, avec l’outil densité (-) histoire de faire fourmiller un peu plus la lumière sur l’image, mais cela va marcher pour ce coup-ci. Donc ici nous continuons à travailler la lumière, je prends un pinceau avec une forme assez fondue et le but c’est de faire une espèce d’effet d’éblouissement autour de certaines zones parce que la source de lumière principale se trouve quasiment sur la statue, donc cela permet d’éblouir là-dessus et de gérer encore une fois une espèce d’éclairage un peu plus intéressant, et à cela je vais ajouter quelques petits rayons de lumières, donc je trace directement au pinceau et j’efface une partie, je regarde si globalement tout fonctionne. Je fais un calque en monde incrustation et je viens rajouter en fait du fourmillement des particules un peu à droite et à gauche, cela ajoute du détail sans en ajouter, c’est-à-dire que cela suggère un détail, un fourmillement de l’image, qui me plait. Je retravaille encore un peu les valeurs, et des zones qui me paraissent un petit peu sombre alors du coup je vais les éclaircir un peu plus, histoire que ce soient des endroits où il ne se passe rien, pas de noir qui bloque l’image. Et puis là je vais me servir de l’outil doigt pour atténuer certaines zones et mélanger un peu certains éléments, et cela me permet de faire des éclaboussures un petit peu dynamique. J’aime bien me servir de cet outil à la fin de l’illustration pour soit mélanger certaines zones, soit dynamiser certains éléments, cela amène une touche en plus, que je trouve intéressants. Ici apparemment cela me permet d’atténuer un peu des points de lumières qui sont héritées de l’image que j’ai incrustée au départ, mais du coup, pour ils attirent trop l’attention sans nécessité, du coup je les atténue grâce à l’outil doigt. Attention tout de même à cet outil très gourmand en source, dès que la forme du pinceau que vous utilisez est un peu conséquente, cela peut faire ramer votre ordinateur, donc à utiliser avec parcimonie.