article(s) dans votre panier VOIR

Ajustement de la composition de la miniature sélectionnée

  • Vidéo 7 sur 21
  • 1h59 de formation
  • 21 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Ajustement de la composition de la miniature sélectionnée
00:00 / 04:02
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Les miniatures étant finalisées dans ce tuto Photoshop, il y a eu concertation avec les différentes personnes présentes lors de l’enregistrement, nous avons choisi de retenir la première miniature. Donc là, je recadre l’image autour de cette miniature, donc avec l’outil de recadrement. J’enregistre le fichier sous un autre nom, histoire de ne pas écraser mes miniatures et je modifie également la taille de l’image puisqu’on aillant recadré, j’ai forcément rendu l’image plus petite. Donc je supprime les autres miniatures puisqu’elles ne me servent à rien. Je supprime les encadrements et je supprime mon dossier. Donc maintenant, pour retravailler un petit peu la composition, je sors la règle, contrôle R, et je viens positionner en fait des repères pour diviser l’image en trois tiers à la verticale et trois tiers à l’horizontale. On utilise la fameuse règle de trois. Ça nous permet en fait de définir des lignes de force dans la composition. Le but du jeu étant d’avoir bien évidemment des points d’intérêts au croisement de ses lignes de force. Donc là, j’ai désactivé le magnétisme dans affichage, donc affichage, magnétisme. Je le désactive pour que ce soit mon pinceau et mes objets ne s’accrochent pas aux repères. Par défaut, le magnétisme étant enclenché, les outils s’accrochent aux repères que l’on crée à partir des règles. Donc là, le but du jeu est de mettre le bateau sur un point de force. Je déforme l’image pour arriver à peu près à ça. J’ai sélectionné tous les calques concernés, donc tous sauf le calque d’arrière plan. En appuyant sur contrôle et en cliquant en même temps sur chacun des calques, comme ça, je les sélectionne tous en même temps et une fois qu’ils ont tous été sélectionnés, je fais une transformation manuelle et je déforme mon canevas jusqu’à arriver au résultat escompté. Là, je déforme seulement l’incrustation, je supprime avec la gomme raccourci clavier E. ce qui correspondait en faite au beurre de l’image est du coup assez peu esthétique. Et puis maintenant, je vais repeindre les morceaux manquants pour finaliser la composition globale, puisqu’à partir de là, la composition n’évoluera plus. Donc là, je travaille vraiment sans me préoccuper des calques, je les crée un peu au besoin. De temps en temps je vais me servir de chose ou de sélection que je récupère dans des calques. La plupart du temps, j’écraserais tous les calques, lorsque l’organisation sera un peu trop absent et de fait que se sera plus une perte de temps qu’autre chose d’avoir autant de calque. Je les écraserais plus tard. Pour marquer ou masquer les sélections comme je viens de le faire là, le raccourci clavier, c’est contrôle H. donc, je retravaille gentiment la composition pour qu’elle corresponde mieux à ce que je voulais au final. Il est important pour les étapes initiales de travailler très dézoomé.