article(s) dans votre panier VOIR

Tuto OpenOffice | Protection du document, de la feuille, des cellules

  • Vidéo 49 sur 67
  • 5h07 de formation
  • 67 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Protection du document, de la feuille, des cellules
00:00 / 05:49
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Terminons cette séquence par la manipulation des grandes feuilles par la protection en écriture et la protection des cellules. Dans le menu outil, sélectionnons protection, puis document. La saisie d’un mot de passe vous est demandée. Elle n’est pas obligatoire, mais si vous souhaitez mettre ce mot de passe, il faut qu’il contienne au minimum 5 caractères. Saisissez-le, ainsi que sa confirmation. Et cliquez sur OK lorsque c’est terminé. S’il est encore possible de saisir des données dans les cellules, il nous est, par contraint possible d’agir sur des feuilles. On clic droit, il n’est plus possible de les renommer, de les supprimer, ou encore de les déplacer. C’est donc la structure du classeur qui est protégée. Pour dé protéger cette structure, dans le menu outil, sélectionnons protection, puis document. Le mot de passe nous est demandé, nous le saisissons. Cliquons sur OK, il nous est maintenant possible à nouveau de modifier la structure de plage. Voyons maintenant comment protéger la feuille en écriture. Ainsi, lorsque les données sont saisies, plus moyen de les modifier. Cette protection agit sur l’ensemble de la feuille courante. Dans le menu outil, sélectionnons protection, puis feuille, à nouveau, un mot de passe vous est demandé que voici, ignorons-le. Si nous tentons de saisir quelque chose dans une colonne, un message s’affiche signifiant l’impossibilité de modifier des cellules qui sont protégées. Cliquons sur OK pour refermé cette fenêtre. En faite, nous ne souhaitons protéger qu’un groupe de cellule. Comment faire alors . Commençons par sélectionner la feuille entière en cliquant sur le petit rectangle gris à l’intersection des lignes et des colonnes. Puis, dans le menu format, sélectionnons cellule, et sous l’onglet protection, annulons le verrouillage de la cellule. En effet, par défaut les cellules sont verrouillées. Mais cette fonction n’est active que lorsque la feuille est protégée comme nous venons de le voir. Cliquons sur OK. Dans un premier temps, activons la protection de la feuille, outil, protection, feuille, ignorons le mot de passe, sélectionnons la plage de cellule à protéger, et puis dans le menu format, sous cellule, activons le verrouillage maintenant. Cliquons sur OK. Si nous essayons de modifier une cellule, à nouveau la fenêtre interdisant l’accès à la cellule s’affiche. Essayons maintenant de désactiver la protection de la cellule. Si nous retournons sur le menu format cellule, l’option est grisée. En effet, tant que nous n’aurons pas dé protégé la feuille, cette option restera grisée. Dé protégeons donc la feuille, retournons sous format, et cette fois-ci, nous pouvons déverrouiller les cellules. Enfin, il peut arriver également que sans vouloir protéger une écriture, vous souhaitiez en masquer la formule, comme pour les calculs de ces moyennes. Sélectionnons la plage de cellule, et dans le menu format, sélectionnons cellule, puis masquer les formules. Cliquons sur OK, il faut à nouveau protéger la feuille pour que cette option s’applique. Protégeons la feuille, ignorons le mot de passe, cliquons sur OK et plus aucune des formules n’apparait. Voilà, la manipulation et la protection des grandes feuilles n’ont plus de secret pour nous, nous allons nous pencher sur l’analyse complète des données à travers divers modes opératoires.