article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Maya | Container 2d

  • Vidéo 26 sur 65
  • 03:53 de formation
  • 65 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Container 2d
00:00 / 06:10
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Alors, après avoir fait l’océan nous allons continuer dans les fluides, nous allons regarder un peu ce qu’est les containers 3D et les containers 2D avec émetteur ou sans. Donc nous allons commencer par créer un container 2D qui est sous forme de plaque. Alors, ça va nous servir a créer des certains effets, donc nous allons augmenter, le nombre d’image en animation pour pouvoir voir ce que ca fait, donc là pour l’instant on n’a aucune émission si on fait lecture, on n’a rien du tout. Dans les options fluides effects, dans ajouter Edit, vous avez certaines options supplémentaires. Donc soit vous peignez les fluides directement donc si on clique sur Paint fluides tool, option, on a un panneau sur le coté gauche qui s’ouvre. Sur ce panneau il va nous demander qu’est-ce qu’on veut peindre, ici la densité, la densité et la couleur, la vélocité, la température et ainsi de suite. Donc, nous allons par exemple nous mettre sur densité, ici avec la touche B M nous pouvons agrandir notre pinceau et peint. En appuyant sur la touche 6 on voit exactement la couleur et si on fait lecture on a notre peinture qui se dissipe. On peut très bien, si on revient on arrière, marquer quelque chose par exemple, faire lecture, et ça se dissipe. Pas de problème là-dessus. Si on se met sur densité et couleur, il nous demande si on veut que la densité et la couleur soit dynamique, oui, et ici on choisit notre couleur, on va prendre par exemple une couleur verte. Et là on peint en couleur verte. Si on choisit une autre couleur, par exemple l’orange, pareil, on peint aussi par-dessus et ainsi de suite. Donc en rajoutant des fluides. Si on fait lecture, tout va se fusionner automatiquement. On peut peindre aussi la vélocité, la vélocité c’est les flèches que vous voyez ici, donc la vélocité c’est par rapport a une puissance, vous voyez. Donc on voit tout de suite dans quel sens va partir notre fluide. Ici nous avons la valeur, donc si on descend un peu la valeur, on agrandit notre pinceau, on peut diminuer la puissance de la vélocité en peignant. Pareil ici pour l’opacité, on fait exactement la même chose, ou on replace donc, là on est sur rajouter de la peinture, on se met sur replace, et là on replace la valeur qu’on a écrite ici dans valeur. Ca va nous permettre de descendre un peu en vélocité, donc en puissance, voilà, ou directement en appuie sur flood. Flood ça va nous peindre automatiquement toute la vélocité avec la valeur donnée ici. Puis on rappuie puis la vélocité se met à cette valeur. Donc vous voyez là, on voit bien les flèches. On se remet sur densité et color et là on a quelque chose qui va beaucoup moins vite. Si on se remet sur vélocité, on peut lui dire en mettant une valeur un peu plus puissante, on va lui dire, voilà la vélocité en ajouter bien sûr, je veux qu’elle aille dans ce sens-là, et on voit bien que les flèches s’agrandissent pour donner le sens de notre simulation. On va se remettre sur densité et on va regarder ce que ça donne. Ou densité et couleur. En rembobine, voilà quelque chose de beaucoup plus doux. Voilà donc on peut créer nos fluides comme ça ça peut nous servir pour pas mal de chose, on peut créer un brouillard, une brume, enfin tout ce qu’on veut avec. On peut aussi peindre la température, et on nous demande aussi si on veut que la température soit dynamique ou statique. Donc, on va dire dynamique. Donc on peint la température, on va faire exactement la même chose. On peut peindre aussi Fuel, voilà, donc Fuel, c’est une source de chaleur, la température aussi, densité et fuel, densité et color, on peut choisir exactement ce qu’on peint. Vous voyez là, je peins la densité et du fuel, c’est pour ça que c’est automatiquement en orange et rouge puisqu’on est plus sûre de la flamme, ou quelque chose comme ça. Voilà, donc le plus intéressant dans les fluides, ça va être justement la capacité à faire du feu, de l’eau, et ainsi de suite. Donc là, comme je vous le dis, on peint tous ce qu’on veut, donc là on est toujours densité et fuel, température, on a tout qui fusionne, et dans les options nous pouvons régler aussi cette force automatique de fusion de tout ça, que nous allons voir après.