article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Maya | Asset manager

  • Vidéo 56 sur 65
  • 03:53 de formation
  • 65 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Asset manager
00:00 / 11:25
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Alors maintenant que notre scooter sous marin est fait, nous avons animé l’hélice, nous allons utiliser les asset manager, c'est-à-dire les panneaux qui sont ici. Alors ça va servir à quoi, alors ça va créer un bloc complet de notre objet avec les particules dans un seul dossier, dans un seul fichier. Comme si on en faisait un groupe, c’est une sorte de groupe, sauf qu’on va pouvoir mettre tous les manipulateurs que l’on veut dans les options de ce groupe et même une icône. Donc c’est très très intéressant quand on fait des objets avec plusieurs pièces plusieurs couleurs plusieurs shaders de pouvoir générer une sorte de groupe spécifique pour ce genre de truc. Donc pour cela il faut tout sélectionner, on va tout prendre ainsi que les particules, nous allons aller dans asset, créer asset with transform option. Et là il va nous demander si on veut créer un asset donc une espèce de groupe avec cette transformation, si on veut inclure l’historique les channels le set driven keys les expressions bien sûr et tout le reste et on fait appliquer. Donc là, si on fait lecture notre animation est toujours là voilà. Et si on ouvre l’outliner, on voit qu’on a créé un asset qui est ici. On va double cliquer la dessus et on va l’appeler scooter voilà. Maintenant on pourra toujours avoir accès à toutes les pièces qui sont ici, d’une façon ou d’une autre en ouvrant et si on veut avoir accès à toute la pièce, on aura juste à cliquer sur notre asset, on peut vraiment tout prendre, le changer d’échelle, vous voyez ça ne pose aucun problème alors que si on avait les pièces séparées et bien on aurait été obligé de les prendre une par une notamment les particules . Alors le gros avantage de cet asset ce n’est pas que ça non plus, c’est aussi dans les options, on va faire donc un ctrl A. Et dans les options ici donc vous avez l’asset scooter et ici toutes les options disponibles. Alors pour l’instant on a juste quelques options, on n’a pas beaucoup de choses pour l’instant voilà. Et ici il y a un endroit où vous pouvez mettre un icône, vous pouvez prendre un imprimé-écran de votre fenêtre pour l’icône et aller chercher votre icône. Donc si je vais aller chercher une icône qui a déjà été préparée par exemple prenons ce que vous voulez comme icône voilà, on voit donc apparaitre dans notre outliner l’icône de notre scooter. La black box si on clique dessus, on n’a plus de liaisons, c’est vraiment un bloc complet, on ne peut plus avoir accès au reste donc là pour l’instant on va désactiver. Et par exemple si on veut prendre changer la texture enfin du moins avoir dans notre asset la couleur de par exemple des attaches ou du cache de l’hélice par exemple, nous allons sélectionner le cube, nous allons aller, on va quand même supprimer l’historique parce qu’on commence à avoir beaucoup de choses voilà. D’ailleurs je vais supprimer tout l’historique comme çà on ne sera pas embêter voilà. Alors si je prends le cube attache je vais donc dans ma couleur noir sur le canal color je vais faire bouton droit donc publier dans scooter voilà. Et si on sélectionne notre scooter dans les options de notre asset manager, on voit apparaitre cache et si on peut changer la couleur quand on veut par exemple. Donc si je prends maintenant mon autre polysurface par exemple celle-ci en orange, je vais faire pareil publier dans scooter. Je vais prendre le blanc voilà, et je vais faire publier bouton droit publier dans scooter. C'est-à-dire que maintenant si je prends carrément mon scooter, ici j’ai complètement mes changements de couleur, donc le cache, le corps, le guidon tout simplement. Donc si par exemple, j’active la black box donc dans l’outliner on n’a plus qu’un seul icône en cliquant dessus je n’ai plus qu’une seule option mais comme j’ai affecté mes couleurs et mes shaders, je peux la régler automatiquement. Ça me fait un vrai tableau de bord pour mon scooter, donc je vais enlever la black box voilà. Pareil pour l’hélice, donc là on voit que l’hélice elle tourne. Si je prends cette hélice, que je vais donc dans les options de rotation donc mon expression par exemple à l’endroit où j’ai posé mon expression qui est ici voilà. Sur cette expression, je peux bien sur la rotation publier mon scooter. Et là on voit apparaitre mes 3 axes, dans ce cas je peux revenir sur mon expression directement et changer quelques valeurs tout simplement. Cette façon-là je peux la prendre aussi en sélectionnant l’hélice, voilà normalement dans mon channel box elle doit apparaitre ici, elle est ici, je peux très bien prendre rotate Z faire publier, alors il est où, voilà publish to asset dans edit et dans ce cas pareil, je sélectionne ctrl A et là je vois apparaitre que mon axe Z donc pareil si je fais bouton droit dessus pour avoir accès à l »expression tout de suite. Donc c’est vraiment le tableau de bord qui est lié au scooter seulement voilà. Donc dans ce cas je peux changer directement de couleur, l’appareil, je fais vraiment ce que je veux j’ai un accès direct à toutes mes options à partir de là voilà. Donc après là dedans vous avez black box, ici vous pouvez changer la forme de votre tableau donc là je me suis mis sur flat c'est-à-dire que j’ai tout d’un coup par exemple. Ici si j’ai une valeur que je ne veux pas, je peux faire non publié dans scooter donc ça on me l’enlève du scooter ici, utiliser une template donc on a encore accès à toutes nos couleurs mais cette fois-ci avec des glissières pour RVB ce qui est peut être un peu plus fouilli on va dire, donc on va se mettre plutôt sur plat, c’est beaucoup plus simple, donc là c’est très très bien. Et si vous allez dans le panneau windows à cet éditeur, vous avez aussi accès à toutes les valeurs de votre scooter de vos de votre scooter ici et donc faire ce que vous voulez à cet endroit là pour pouvoir assigner d’autre chose ou en reconnecté enfin peu importe après c’est à vous de voir exactement ce que vous voulez faire. Par exemple ici avec le petit icône, enfin du moins avec la petite flèche verte, ici vous voyez, c’est tout ce que j’ai assigné à mes couleurs. D’accord, donc vous avez à peu près tout ce qui a été publié en fait quelque part. Voilà, alors si je sélectionne mon scooter que je fais lecture voilà mon asset est à peu près prêt, je fais ce que je veux avec. Tous mes réglages sont ici de couleur je pourrai aussi insérer des lumières enfin tout ce qu’on veut quoi, de toute façon toutes les options et ici je peux mettre sur black box, à cet endroit là vous avez le créateur, et aussi la date à laquelle ça a été créé. Voilà, ça ne me parait pas trop mal, c’est fait, voilà donc les asset sont assez intéressants comme vous voyez on n’a plus qu’un seul objet sur la scène et ça on va pouvoir l’importer après dans une autre scène facilement donc n’oubliez pas surtout d’enregistrer.