article(s) dans votre panier VOIR

Cours photo | Annexe : Organisez vos photographies

  • Vidéo 56 sur 57
  • 4h13 de formation
  • 57 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Annexe : Organisez vos photos
00:00 / 10:21
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
39,95€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Nous allons maintenant parler un petit peu de l’organisation des photographies que vous avez réalisé avec votre reflex numérique dans ce tutoriel photographie. Prendre beaucoup de photos c’est bien, les organiser vous permettra de les retrouver facilement, de les structurer, de les sélectionner et enfin de les diffuser via des moyens différents comme le web ou des tirages. L’organisation de vos fichiers photographiques sur l’ordinateur peut prendre différentes formes, je vais vous partager mon organisation, ma propre organisation qui vous donnera peut être des pistes sur la structuration de vos fichiers au sein de votre ordinateur. Tout d’abord, mon organisation se structure autour de 2 répertoires : un répertoire banque et un répertoire travail. Le répertoire travail contient des dossiers des différents reportages que j’ai réalisés, voyez ici en 2008, 2009, vous remarquez dans un premier temps que chaque dossier est nommé avec la date en premier, ce qui permet d’organiser de façon structurée par rapport au tri les dossiers. On a les plus anciens dossiers ici , et les plus récents dossiers à la fin, vous pouvez de cette façon là trier vos dossiers. Donc, première chose à réaliser lorsque vous importez vos photos c’est tout simplement de mettre vos images dans un dossier qui est nommé de façon année.mois.jour- et une description du reportage, de la sortie ou bien de la thématique que vous avez abordé lors de vos photographies. Bien mettre des mots-clés intéressants comme ici, le lieu, le département, le style de photo et également les affinités que vous pouvez avoir par rapport à l’activité. Cette structuration vous suit tout le long de l’organisation de vos photos et de la retouche. Vous remarquez également un petit signe juste devant le répertoire, qui est le signe dièse, ce signe a une signification pour moi qui est assez simple, cela veut dire que les photographies n’ont pas été retouchées dans ce répertoire, la totalité des photographies n’a pas été retouchée, il y en a quelques unes mais pour le moment ce répertoire contient encore des fichiers qui peuvent être exploités. Vous avez donc ici un certain nombre de reportages que l’on va traiter avec un logiciel de retouche. Voila donc le premier répertoire travail.
On a ensuite un deuxième répertoire qui lui, est intéressant puisque c’est notre répertoire banque. On le voit ici organisé par année, 2009, 2010. Si on clique sur 2010, nous avons ici les mêmes répertoires que nous avions dans le, répertoire travail mais celui-ci comporte une copie des fichiers qui ont été retouchés, c'est-à-dire qu’après avoir travaillé sur vos images, après avoir transformé vos images ou effectué des petites corrections, vous exportez ces fichiers Jpeg directement dans votre fichier banque. Ce fichier banque est également structuré avec les dates, tous les répertoires sont également ici, on a par exemple le fichier « nuit sonore 8è édition » si on double clique, on effectivement les nuits sonores triées par date et par évènement. On a ici les photographies qui correspondent à l’évènement, elles sont ici, retouchées, finalisées, renommées, c'est-à-dire que dans ces répertoires, dans cette banque, vous avez les fichiers finaux que vous pouvez distribuer. Vous avez la possibilité de créer des fichiers en haute définition, on voit ici que ces fichier sont de grande résolution, on a bien 2574x3861, donc c’est un fichier de haute résolution. On peut également à la fin créer ce qu’on appelle des vignettes, si cela peut vous être utile, toujours dans le fichier de retouche qui sont des fichiers de basse résolution que vous pouvez utiliser tout simplement pour distribuer sur le web ou un Smartphone. Voila donc les deux structures, banque et travail, l’idée c’est bien d’importer ici vos photos à retoucher et sur le répertoire banque d’exporter les fichiers finalisés. Évidemment ce répertoire banque, on va dire le répertoire précieux parce qu’on va pouvoir le sauvegarder et avoir à disposition les fichiers finalisés structurés. Bien sûr si vous faites votre editing, la sélection de vos photos, vous aurez certainement moins de photos dans le répertoire banque que dans le répertoire travail puisque certaines photos n’auront pas été sélectionnées, vous ne les retoucherez pas. On va essayer d’importer de nouvelles photographies, on pourrait tout à fait le faire directement dans l’explorateur ici, en créant un répertoire. Néanmoins, nous allons utiliser pour cela un logiciel plus puissant que l’on appelle Lightroom, on ne va pas faire une formation à Lightroom aujourd’hui mais ça vous donnera un petit aperçu.
Dans Lightroom ici même, pour ceux qui ne connaissent pas l’interface, à gauche vous avez vos dossiers, vous remarquez qu’on retrouve notre dossier banque, et notre dossier travail avec les dièses ici même. Nous avons certains répertoires comme par exemple le centre commercial ici, au final j’ai retenu 5 photographies sur cette prise de vue, la retouche est pour moi finalisée, je vais donc renommer le répertoire et supprimer tout simplement le dièse qui est devant le centre commercial. Ensuite, si l’on souhaite sauvegarder ces négatifs, ces fichiers bruts, vous pouvez également le faire. Sur la banque ici-même vous pouvez grâce à des logiciels comme Lightroom ou d’autres logiciels de bibliothèque faire des recherches un peu plus approfondies comme par exemple associer des mots-clés à des photographies. Si on tape arbre, Lightroom va nous chercher dans notre banque toutes les photographies associées à des arbres. Nous allons donc importer une nouvelle série d’images, j’insère donc la carte mémoire et Lightroom va nous permettre d’importer celles-ci directement. A gauche nous avons bien la carte mémoire, Lightroom va copier sur un répertoire, nous allons lui indiquer directement notre chemin vers notre répertoire ici de travail. Nous avons par exemple ici 2011, nous sommes en avril, le 28 et nous avons réalisé des photos au parc pour le DVD ELEPHORM. Les photographies vont donc être bien copiées ici, certaines photographies ne sont pas sur ce sujet –là, je les désélectionne donc et je ne conserve exclusivement que les photos au parc. Je fais importer, Lightroom va ensuite copier directement ces images dans répertoire crée dans notre espace travail. Vous remarquez ici que j’ai fait une petite erreur puisqu’il manque le dièse puisque ces photographies sont brutes pour le moment et n’ont pas été retouchées, on va le rajouter juste après. La tâche est terminée, toutes les photographies ont été importées, nous allons donc renommer notre répertoire avec un dièse afin d’indiquer que les photos n’ont pas été retouchées. Je vais donc les travailler soit dans Lightroom soit dans un autre logiciel si vous le souhaitez et l’idée c’est bien dans la banque de créer un répertoire 2011 et de créer le même nombre de répertoires sans le dièse afin de regrouper ces images qui auront été retouchées et finalisées et éditées.