article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Finale | Les options de réglage de la partition

  • Vidéo 59 sur 63
  • 4h53 de formation
  • 63 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les options de réglage de la partition
00:00 / 03:39
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
59,00€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Lorsque nous paramétrons une partition pour des maisons d’édition certains d’entre vous serons copiste un jour, ou peut être graveur, tout ce trouve quasiment dans le menu déroulant Partitions dans l’option de réglage de la partition, dans ce tableau, tout ce que vous touchez sera pour l’intégralité d’une partition, ce n’est pas du tout pour un endroit ponctuel. Donc sur la gauche vous avez toutes les fonctions, vous avez les altérations, la notation alternative, les pointés, barre de mesure, ligature, accord, clé, crochet de note, police, etc. jusqu’à N-olets. Nous en avons vu déjà certains, donc vous voyez, vous choisissez une catégorie, et là nous vous montrons par exemple espace entre altérations et note, cela veut dire que vous n’allez pas avec les outils spéciaux intervenir ponctuellement, cette fois nous allons agir sur l’ensemble de la partition, donc les chiffes que vous avez ici, soit c’est vous qui alliez les déterminer, soit cela correspond à un cahier des charges d’une maison d’édition donc qui vous dira les altérations sont à tant d’une tête de note et entre les altérations sont de tant, etc., à chaque fois que vous pensez à faire quelque chose pensez bien à faire appliquer, vous avez la notation alternative, les notes pointées donc ici vous pouvez régler l’espace entre le ton et la note, l’espace entre les points, vous avez donc les barres de mesure, afficher les barres au début après pour ce qui veulent des barres à gauche, donc des clés en fin de système, vous avez l’épaisseur de la ligne épaisse, et de la ligne mince, espace entre les barres doubles, la nous parlons toujours de barres de mesure, vous avez des maisons d’édition qui sont très pointues là-dessus, donc il faut en tenir compte, la ligature, si vous les voulez aplatit ou pas, prolonger les ligatures, regardez bien ici, au-dessus des silences, l’épaisseur des ligatures, donc vous voyez que ce ne sont que des réglages sur les clés pour éloigner une clé du début de la portée et l’inverse, l’espace après une clé, pour l’indication de métrique. Mais vous avez des choses dont nous nous servons énormément, par exemple l’indication de mesure, beaucoup de gens décoche afficher le chiffrage de précaution en fin de système, il y en qui n’en veulent pas, et pareil pour ce qui est de tonalité. Donc les tonalités, voilà pareil, annuler la tonalité sortante, c’est-à-dire que quand nous faisons un changement de tonalité, vous ne voulez pas que le logiciel vous mette des écarts pour annuler la tonalité sortante ou afficher une armure de précaution en fin de système. Donc tout cela se règle évidemment les unes après les autres, vous avez les couleurs pour les couches, les notes sur les portées, vous avez aussi les indications de mesure, éloignée ou pas, une fois que vous avez réglé tout cela, pensez bien à appliquer, ensuite si vous travaillez si ce sont des réglages par rapport à un cahier d’édition, pensez bien à les sauvegarder en bibliothèque, la vous mettrez évidemment le nom de la bibliothèque, c’est-à-dire le nom de l’éditeur pour lequel vous travaillez par exemple ; et quand vous en aurez besoin, vous chargerez une bibliothèque. Le fait de charger une bibliothèque fera que votre partition sera chargée automatiquement pour l’éditeur pour lequel vous travaillez.