article(s) dans votre panier VOIR

Les techniques de retouches avec Photoshop CS4

  • Vidéo 11 sur 46
  • 2h59 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les techniques de retouches
00:00 / 03:45
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

L’emploi donc du tampon ou du correcteur avec l’aide dans la palette source de duplication de la case écrêtage coché par défaut nous offre donc la possibilité de pouvoir visualiser par anticipation le contenu des pixels que l’on va dupliquer. Bien évidemment, l’emploi du tampon est plutôt pour des ondes de contraste en terme de report de duplication pixel quant au correcteur, cet outil s’emploie plutôt avec élégance et avec efficacité avec des zones que l’on souhaite remplacer, mais plutôt dans un contexte de zone uni. Ce qui est valable pour une image est également valable pour l’autre et là, c’est également une grande nouveauté à la différence de la CS3 c’est que le report que l’on a d’une image sur une autre est également possible en conservant le visu et donc en terme de correction une grande possibilité d’interaction entre 2 image pas simplement en aveugle ou pas simplement sur le report sur la totalité comme la version CS 3 mais extrêmement locale extrêmement précise puisque l’on voit ce que l’on va dupliquer sur la partie d’image. Nous allons refaire un alt clic pour saisir un démarrage de source de duplication de l’image, mais en terme de correction, nous allons entreprendre une correction beaucoup plus efficace en terme de traitement que l’on opère dans les labos ou dans les agences professionnelles et qui est que la correction se doit absolument et catégoriquement êtes faite en séparé de l’image elle-même au cas où lié à un changement de décision graphique ou un changement de décision clientèle. Pour se faire, les retouches sont conseillées d’être exécutées sur un calque que nous allons créer en cliquant sur l’icône créer un nouveau calque ou bien bien sûr à l’aide de la commande ou du raccourci adapté à l’usage de nouveau calque. Une fois ce calque réalisé de bien sûr travailler en utilisant le terme d’actif et inférieur si nous n’avons une relation qu’entre le calque vierge et le calque qui est en dessous ou bien dans ce cas de figure, tous les calques. L’intérêt principal bien sûr va consister à pouvoir reporter le travail et la nature même de la correction ou de la retouche sur un calque séparé permettant ainsi de pouvoir différencier la retouche de l’image elle-même. On appréciera pour cette « notule »de retouche la facilité avec laquelle on peut caler et mettre en place un report de pixels lorsque nous avons des bords et de permettre de bien visualiser où est ce que le report va s’effectuer sur l’image. Nous allons arrêter ici notre travail pour constater que nous avons la retouche qui est située au-dessus et l’image qui n’a pas été affectée. Bien sûr on peut être amené à retoucher une deuxième fois ou troisième fois au cas où bien sûr il y aurait un léger problème de marquage ce qui est effectivement ici le cas et de revenir sur les. Cette nature de travail exige aussi bien ‘l’emploi du correcteur que du tampon, c’est pour cette raison que nous allons cocher la case alignée et repartir bien évidemment sur le même paramétrage permettant désormais de pouvoir avoir la même nature de retouche aussi bien avec le correcteur qu’avec le tampon.