article(s) dans votre panier VOIR

Les planches PDF avec Photoshop CS4

  • Vidéo 41 sur 46
  • 2h59 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les planches PDF
00:00 / 05:04
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Lorsque l’on a terminé les différentes images en terme de visualisation, voir de pré traitement si c’est du raw, une petite nouveauté dans la version CS4 est que nous n’avons plus besoin d‘avoir photoshop CS3 d’ouvert pour faire une présentation en PDF soit une présentation en terme de web en allant chercher la commande directement sortie au format web ou PDF. On peut directement être amené à choisir le panneau sorti puisque c’est celui qui va être enclenché, mais on peut très bien également au préalable d’abord choisir plusieurs images pour ensuite aller chercher la sortie web ou pdf. Le panneau va se mettre en place, il se peut qu’il est nécessaire pour certains cas de figure de ré agencer soit par la droite soit par la gauche pour augmenter la taille du panneau pour avoir accès aux différentes informations et par défaut on va se retrouver avec le paramètre document disposition jusqu’à la suite vers le bas, il existe une préférence nouvelle que nous n’avions pas avant qui va être la possibilité dans les préférences dans les sorties de cocher la case utilisée le mode solo qui va consister après validation de pouvoir avoir exclusivement le document et puis ensuite une disposition et donc faire en sorte que chaque paramètre soit exclusivement accessible au fur et à mesure et non pas sur la totalité. 2 choix donc se proposent à nous soit de réaliser une galerie web sur un PDF, nous allons d’abord travailler les notions de PDF. Grande actualité, mais qui nécessite quand même de certaines ressources c’est l’aperçu qui en terme de va nous fabriquer bien sûr un aperçu exclusivement de la première page donc attention si nous avons plusieurs pages à réaliser parce que nous avons beaucoup d’images et bien il n’y aura qu’un seul aperçu. Le fait de cliquer dans l’image va nous permettre de zoomer et l’alt clic va nous permettre de dézoomer par défaut même si le pointeur ne présente pas une loupe, mais une main. Nous avons donc les traditionnels modèles la planche contact principalement utilisée voir le type d’agrandissement. L’agrandissement est intéressant dans le sens où on va voir une pleine page complète par image, ce qui peut être intéressant en photo c’est l’équivalent entre guillemets d’un tirage plein ou bien bien sûr les notions de planche contact qui sont souvent utilisés en PDF, « clic » sur aperçu pour à chaque fois valider l’aperçu que l’on souhaite en fonction du paramétrage. Pas grand-chose à dire et c’est pour cela que nous allons rapidement parcourir les différents paramètres, le type de papier bien sûr, la grandeur, la qualité si le PDF nécessite de faire en sorte d’avoir une ouverture, ça peut être intéressant si on transmet un PDF en tant que photographe à un client pour être sûr que ça soit dans une forme de confidentialité voir même en terme d’autorisation de désactiver l’impression pour que le PDF ne soit exclusivement qu’à titre consultatif sur ordinateur. Au niveau de la disposition, bine sûr c’est en fonction de l’élément même du modèle qui est-ce qu’il est modifié va faire en sorte de changer et d’être en personnalisé. Petite astuce aussi, répéter une photo par page peu intéressant comme par exemple on a des photos plutôt de famille ou par exemple d’enfant et donc va dessiner tout simplement chaque petite photo répétée sur toute la page. On peut faire en sorte imprimer l’ensemble sur une structure autocollante et donc de découper pour ensuite pouvoir donner à différentes personnes, une vignette ou une image. Au niveau de l’incrustation, le panneau incrustation va donner la possibilité de pouvoir ou non d’assigner le nom du fichier l’extension qui est donc à présenter juste en dessous de l’image on peut très bien enlever le nom. Concernant la lecture nous sommes dans le cas de figure bien sûr d’être dans l’idée d’un diaporama et différentes pages PDF avec la traditionnelle possibilité d’ouverture en plein écran ou boucle après derrière et avancé toutes les 5 secondes ou pas avec bien sûr des possibilités de transition, ces transitions en terme d’aperçu ce n’est pas quelque chose que l’on va spécialement voir dans l’image puisqu’on ne peut voir qu’une seule page rappelons le quant au filigrane, cela va concerner un fond où on pourrait très bien être amené à taper pour un dossier confidentiel et bien tout simplement le mot confidentiel bien souvent le confidentiel est en rouge de baisser l’opacité et d’augmenter au moins la taille pour constater qu’on va se retrouver avec le terme de confidentiel qui va âtre situé sur la page aussi bien en arrière des images que devant. L’ensemble du PDF peut bien sûr être mémorisé par la case enregistrée et de solliciter dès l’enregistrement l’ouverture du PDF pour les notions de contrôle. Voilà donc les nouvelles possibilités qu’on a maintenant des qui offrent le moyen de ne pas avoir à ouvrir photoshop et qu’on le retrouvait avant dans photoshop CS3.