article(s) dans votre panier VOIR

Les outils de maquillage : densité - et + couleur avec Photoshop CS4

  • Vidéo 13 sur 46
  • 2h59 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Les outils de maquillage : densité - et couleur
00:00 / 02:33
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Voyons désormais l’outil maquillage avec une image en couleur et la grande différence qu’il va avoir donc entre la CS3 et la CS4 va être la présence du paramètre protéger les tons. Bien sûr avant d’entreprendre les notions de maquillage nous allons dupliquer l’arrière-plan en tant que calque et voir de quelle manière agissait cet outil lorsque nous étions dans les versions antérieures paramétrées à 50. Par défaut, l’emploi de cet outil est assez violent et surtout écrase quelque peu les reliefs également les couleurs. Nous allons revenir en arrière et faire en sorte cette fois-ci de cocher la case pour voir quelle va être la différence entre cet outil exploité en CS3 CS4 et nous pouvons constater qu’il y a une préservation du relief et une préservation des notions de couleur. Aussi bien pour les domaines d’architecture de paysage que bien souvent pour les visages, protéger les tons va donc être un avantage certain pour les notions de maquillage. Sachant que lorsque l’on va zoomer dans l’image et exploiter cette fois-ci densité +, même si nous protégeons les tons il est quand même conseillé de réduire l’exposition, car l’outil est quand même même avec la protection de tons un peu forts. Nous allons constater qu’on peut assombrir rapidement et cette notion d’assombrissement ne doit pas non plus être oubliée dans les notions de relief puisque beaucoup de retouches peuvent se faire en exploitant l’assombrissement dans les tons foncés et l’éclaircissement dans les tons clairs pour justement donner encore un peu plus de contraste et un peu plus de relief. Nous avons à chaque fois adapter la forme à l’emploi sachant que l’on pourra parfaire la retouche avec l’outil éponge que nous verrons dans la séquence vidéo suivante. Il est à noter que lorsqu’on travaille avec els notions de retouche on s’aperçoit par l’expérience que les retouches faites au fur et à mesure et bien vont être gérées par l’œil de manière habituelle c'est-à-dire qu’au fur et à mesure on s’habitue à ce qui se passe, il est bien souvent recommandé de travailler avec une opacité moindre sur le calque qui a bénéficié la retouche pour mieux incorporer le travail réalisé et de constater avant après si le travail est bien amalgamé