article(s) dans votre panier VOIR

Le réglage Courbes en production avec Photoshop CS4

  • Vidéo 22 sur 46
  • 2h59 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le réglage Courbes en production
00:00 / 04:19
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Le flux de production que nous allons voir est de voir de quelle manière on peut anticiper les besoins et les corrections sur les images aussi bien dans un flux RVB vers RVB que dans un flux RVB vers CMJN. Lorsque nous allons travailler, nous allons tout de suite adapter l’interface ou la présentation ou l’espace de travail au besoin en prenant le cadre de l’application directe pour ensuite choisir une nouvelle fenêtre qui est un duplicata vidéo pour ensuite mettre en double représentation vis-à-vis sachant bien sûr que l’opération que nous venons de faire consiste tout simplement à avoir un duplicata de visu et pour preuve lorsque l’on agit sur une image, s’agit immédiatement sur l’autre. Quel peut en être l’intérêt et bien généralement c’est présenté comme étant en terme de duplicata vidéo et bien d’avoir des aptitudes à différencier les taux d’affichage, mais nous, nous allons l’utiliser pour pouvoir diagnostiquer, étalonner, et référencer les permutations que l’on peut faire d’un système RVB à un autre et ce par comparaison lorsque l’on va choisir le format d’épreuve et ce format d’épreuve va être dit personnalisé pour choisir par exemple ce que donnerait l’image en SRGB. Par défaut, si nous laissons tel quel nous sommes dans l’idée d’être dans l’équivalent de la commande édition convertir profil et si nous cochons la case conserver les numéros, nous sommes ici dans le cas de figure d’être l’équivalent d’attribuer un profil. Cette comparaison peut être extrêmement intéressante puisque lors de la manipulation des différentes commandes, on peut directement voir sur l’image qui est traité quelle réaction donnerait une commande lorsque l’image est dans une nature d’espace de travail spécifique ou un profit matériel, mais en même temps, voir ce que cela donnerait lorsque l’on est avec la même commande amis de visu différent avec la même image, mais avec un profil différent. Cette même circonstance peut être également travaillée avec cette fois-ci un flux CMJN. Beaucoup de mes collègues photo grapheurs comme moi-même sommes passés dans un flux RVB et non CMJN mais avec un contrôle en CMJN pour être dans l’idée de garantir au client que les images traitées sont parfaitement adaptées à l’usage d’un type ou d’une orientation d’impression. Nous allons procéder également à choisir de nouveau la commande nouvelle fenêtre puis bien sûr de disposer ces 2 images en verticale en choisissant bien sûr une zone particulière dans les 2 mêmes images et cette fois-ci nous allons travailler avec un format d’épreuve de type CMJN que nous allons pouvoir choisir à propos et enclencher également à la volée les notions de couleur d’un imprimable qui va être ici assez conséquente en terme de surface ou d’un imprimable et que de cette manière-là que se soit l’image à gauche ou l’image à droite étant donné que c’est exactement la même image, nous allons pouvoir enclencher les corrections nécessaires que ça soit par exemple dans ce cas de figure l’éponge pour légèrement dé saturer avec un flux léger puis derrière bien sûr une commande suffisante pour retrouver certains détails et l’intérêt bien sûr qu’il y a c’est de pouvoir travailler une image en RVB avec un simulacre en CMJN tout en ayant la visualisation pendant l’action de la correction que nous sommes en train de faire tout en restant en RVB. Donc l’intérêt est assez grand bien sûr puisque l’on peut de ce fait proposer des images RVB parfaitement gérées contrôlées en terme de restitution de quelle couleur passe et quelle couleur ne passe pas et faire ne sorte en même temps de pouvoir rester dans un flux RVB totalement optimisé CMJN. Voilà ce que nous propose désormais la version CS4 qui est l’action en même temps de la commande directe aussi bien sur l’image de gauche que l’image de droite avec un contrôle qui par comparaison permet d’attester jusqu’où on doit s’arrêter jusqu’où on peut aller dans les différentes applications des commandes sur l’image.