article(s) dans votre panier VOIR

La commande Echelle basée sur le contenu II avec Photoshop CS4

  • Vidéo 27 sur 46
  • 2h59 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
La commande Echelle basée sur le contenu II
00:00 / 04:05
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Cette commande échelle basée sur le contenu en dehors du fait quel soit à tendance spectaculaire, a encore des mystères à nous livrer, et c’est pour cette raison que nous avons pris une image que nous avons dupliqué 3 fois à laquelle nous allons appliquer différentes méthodes de déformation. Pour être parfaitement dans l’ordre des choses à faire, nous allons effectuer ici l’affichage des règles, et des règles extirpées un repère aux alentours de 4 cm. Nous allons procéder pour le premier calque appelé transformation, une simple et basique transformation ou nous allons compresser l’image dans une déformation rendant l’image bien évidemment anamorphosée. Nous validons cette transformation, retirons l’œil et activons cette fois-ci le calque juste en dessous. Nous allons permuter de commande en utilisant cette fois-ci échelle basée sur le contenu et utiliser un paramètre qui est situé dans la barre des options sous l’intitulé valeur, nous allons la positionner à 0, et cette valeur peut être faite avant l’exécution ou pendant puisqu’on peut réactualiser entièrement ce paramètre de manière interactive. La valeur est à 0 que l’on va confirmer par OK, une fois la commande effectuée, nous allons, rebelote, recommencer la modification d’un calque toujours par la même commande échelle basée sur le contenu, mais cette fois-ci en laissant à 100. Nous allons également confirmer cette notion de transformation. Une fois cette dernière transformation effectuée, nous allons pouvoir comparer. Cette comparaison va mettre à jour le fait que la notion de transformation avec une échelle à 0 ramène exactement le même résultat alors qu’une échelle à 100 va nous amener une déformation exclusivement ou presque exclusivement dans le ciel. On peut donc affirmer que lors de l’emploi de la commande échelle basé sur le contenu, la valeur est une valeur intermédiaire entre l’anamorphose normale engendrée par transformation et l’enclenchement plus ou moins prononcé de l’algorithme dont dépend la commande échelle basée sur le contenu. Ce n’est pas tout, puisque lorsque l’on peut engendrer des paramètres d’interventions sur l’image, on peut également être amené à pouvoir vouloir protéger certaines zones. Nous allons revenir sur une image qui n’a pas été déformée, en supprimant bien sûr le repère, et nous apercevoir bien sûr que lorsque l’on est dans un cas de figure d’une transformation, plus exactement d’une échelle basée sur le contenu dans le sens de la largeur, nous allons nous trouvé avec une déformation assez conséquente au niveau de l’avion et au niveau de la compression de l’avion. Nous avons désormais le moyen de protéger certaines zones en réalisant au préalable, une sélection de l’ensemble des zones que l’on souhaite protéger, en mémorisant l’ensemble en tant que couche alpha. La couche alpha étant réalisée, nous l’avons volontairement appelé totaux pour que ça soit un signe distinctif, et lors de l’usage de la commande, nous allons nous retrouver avec une possibilité de protection qui se trouve cette fois-ci à côté du paramètre valeur et dans lequel nous allons choisir un élément qui va servir en tant que masque pour éviter de faire en sorte que les déformations soient engendrées sur les parties que l’on souhaite préservées. Le résultat est assez probant et assez efficace puisque la majeure partie des éléments que nous souhaitant conserver ont été conservé tout en gardant l’aptitude de la déformation engendrée par cette commande échelle basée sur le contenu.