article(s) dans votre panier VOIR

L'affichage et les vertus de L'OpenGL avec Photoshop CS4

  • Vidéo 8 sur 46
  • 2h59 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
L'affichage et les vertus de L'OpenGL
00:00 / 04:39
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

L’utilisation de photoshop CS 4 amène également à une nouveauté concernant du matériel informatique et qui est de savoir si votre ordinateur est doté d’une carte graphique dite OpenGL. Pour le savoir, rendez-vous sur les préférences de photoshop au niveau des performances et de constater que les paramètres GPU détectent bien le fait de pouvoir activer le dessin openGL sachant qu’en même temps au niveau de l’interface et en glissant son pointeur sur ombre portée, la description d’outils apporte également le fait qu’il peut y avoir une ombre portée si la carte d’openGL est actuellement présente. Cette ombre portée nous pouvons la voir juste en bas de l’image et c’est un moyen fort simple permettant de détecter si oui ou non votre ordinateur est doté de ce genre de carte. Une des fonctionnalités qu’apporte ce type de carte est l’emploi de l’outil rotation d’affichage et qui permet par un clic de voir tourner l’image dans la zone d’affichage pour par exemple retoucher au mieux des lignes, des pétouilles ou d‘autre nature de retouche qui sera nécessaire de faire sans avoir à avoir à torticolis. Cette rose d’évent est présente que si et seulement si l’image ait quand même un taux d’affichage suffisant. Cette rotation peut être faite avec une contrainte de la touche majuscule par pas de 15°, on peut également assigner une valeur précise en insérant la valeur de l’angle voir avec le petit bouton. Nous pourrions si c’était le cas de figure faire une rotation de l’ensemble de toutes les fenêtres ouvertes voir de revenir à la vue initiale. Une autre commodité c’est l’emploi de l’outil loupe et qui au lieu de pratiquer un clic nécessitera un clic maintenu pour avoir un visu extrêmement doux et progressif de la notion de taux d’affichage. Cette même chose va être répétée avec l’option alt maintenue de la zone en pratiquant bien évidemment un zoom moins et cette même circonstance fait qu’en terme de taux d’affichage que ça soit à 50% ou à 25, on constate bien sûr un effet de zooming léger et de transition beaucoup plus douce au niveau des notions d’affichage. Il est à noter également que dans le cas de pixel affiché en nom carré qui se situera maintenant dans la notion d’affichage et non plus dans le menu images et bien il y a eu de grands efforts de réaliser pour avoir un meilleur visuel. Lorsque l’image va être dotée d’un taux minimum environ de 500 à 600 % et bien une nouvelle grille va apparaitre présentant l’image avec les circonstances plus précises pour le travail au pixel près. Nous revenons à un taux d’affichage à 100% pour apprécier cette fois-ci une navigation assez pratique puisqu’elle consiste lorsqu’on a l’outil loupe d’appuyer sur la touche H du clavier permettant de pouvoir localiser une zone précise par un clic maintenu avec la souris. Démonstration plus conséquente à un taux d’affichage plus grand où nous allons avoir la même manière la touche Z pour revenir à l’outil loupe et H pour parvenir à un effet de zooming où en terme de manipulation nous maintenons la touche appuyée sur le clavier à la touche H et nous cliquons et nous relâchons la souris pour tantôt voir le visu à un grand taux d’affichage voir de revenir à la base. Une petite préférence également au niveau des curseurs et consiste à voir le choix de la couleur qui va être présenté lorsqu’on veut modifier la forme à l’aide du raccourci clavier. Cette notion de modification intervient lors de l’usage d’un outil qui sollicite l’emploi d’une forme à l’aide la touche ctrl et alt qui par un clic tiré vers la droite permet de modifier la taille de la forme à lequel il faut savoir également que l’on peut appuyer avec la touche également pomme ce qui donne le raccourci clavier complet ctrl alt pomme pour cette fois-ci gérer non par la grandeur, mais la dureté. Bien sûr cette carte OpenGL est véritablement nécessaire lors d’exploitation de tout ce qui concerne les calques gérant la notion de 3D.