article(s) dans votre panier VOIR

Camera Raw et DNG profil Editor avec Photoshop CS4

  • Vidéo 40 sur 46
  • 2h59 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Camera Raw et DNG profil Editor
00:00 / 05:59
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Après avoir téléchargé DGN profil editor, qui rappelons-le, est en version bêta, et bien, nous allons l’ouvrir, et pour construire le profil que nous allons rencontrer de nouveau dans caméra RAW ou dans lightroom, et bien, nous allons avoir deux méthodes de travail, soit ouvrir une image avec laquelle nous allons travailler et qui va nous servir de référence, soit travailler avec la célèbre gamme madness colorchecker 24 et donc, hors propos de la même marque, la gamme GODC. La seule nature d’image que l’on peut ouvrir avec DNG, donc, combien même vous avez une image format Raw, il s’agira bien sûr de la reconvertir en DNG, et de l’ouvrir. Après ouverture, nous allons donc pouvoir modifier deux axes, voir trois, la table des couleurs dans un circuit TSL, ce TSL, étant une saturation de luminosité, que l’on peut cumuler avec des modifications de courbe, voir l’équivalent des saturations des saturations et de son teinte, dans l’ensemble de ce que l’on peut appeler les primaires avec les notions bien sûr de balance des blancs. Exemplifions le propos, nous allons saisir dans l’image une partie, a l’aide de la pipette qui est enclenchée par défaut, le type de couleur va être immédiatement reconnu, et si nous souhaitons modifier le ton de saturation par exemple, et de luminosité, automatiquement, nous allons voir une réaction dans l’image, et a partir de la, si notre correction est satisfaisante, en terme d’orientation et de construction de profil, on pourrait être ramener a enregistré sous ce qu’on appel en anglais le renippe qui va être tout simplement l’enregistrement des réglages que nous venons de faire au sein de DNG profil editor. Et une fois que l’ensemble des réglages sont globalement opérant, d’exporter le profil, spécifique bien sûr, à l’usage de ce type de modèle quand même. On ne pourra pas récupérer, si vous ouvrez un fichier Raw de type Nikon le profil que nous venons de créer. Nous allons tout de suite donner un nom « test », sachant qu’ils sont situés dans le dossier user, bibliothèque et ainsi de suite, et a l’enregistrement, nous allons tout de suite vérifier si l’élément est parfaitement utilisable dans caméra Raw en terme de possibilité de modification. Actuellement, ça ne l’est pas, pourquoi ? Tout simplement parce qu’il faut s’armer de patience, parce qu’il faut redémarrer photoshop. Nous allons pendant ce temps la redémarrer photoshop, et a l’ouverture de la caméra Raw, nous allons nous retrouver cette fois-ci avec l’équivalent de ce que nous avions travaillé comme profil et appliquer a l’image, sachant que si nous ouvrons bien sûr une autre image d’un autre format, le profil ne sera pas accessible. Voici donc la première orientation, la deuxième nature d’orientation, c’est d’utiliser dans DNG profil editor, non pas une image qui va servir de référence, mais d’une gamme, cette gamme nous l’avons, nous l’avons photographié en studio, et nous allons directement fermer tout ce qui concerne les images qui étaient au préalable, pour extirper, ou plus exactement avoir accès a la gamme, colorchecker de 24 plages. Nous sommes plus, en terme d’orientation et de méthode travail, non pas sur un cas spécifique d’une image, même si c’est une image de référence bien sûr, c’est une gamme, qui rentre dans une logique générique, et où, en terme de manipulation, il nous ait de sollicité, de déplacer les différents ronds aux quatre extrémités de la gamme, et ceux, en faisant en sorte que les 4 points se situent vraiment des carrés extrêmes de cette gamme en forme de rectangle. La construction qui va s’opérer est soit sur une table pour les deux températures de couleur, ou bien, l’une choisie, il s’agira a partir de la, de créer la table de couleur de confirmer par OK, de s’apercevoir qu’elles sont les différentes natures de couleur collectée, puis, bien évidement de répéter l’opération ici d’export afin cette fois de rentrer dans une logique plutôt générique de calage d’appareil photo plutôt que spécifique. Bien sur, de la même manière que tout à l'heure, il va falloir quitter photoshop et relancer photoshop. Nous voici revenu avec un logiciel relancé, une image ouverte dans caméra Raw, et nous allons bien sûr retrouver les ustensiles utilisés ACR et ce que nous avions déjà installé en provenance d’adobe, sachant que ce sont des versions bêta. Nous retrouvons bien sur le profil test, nous avions corrigé les bleus, qui étaient issus à partir d’une image photographique, générique, et test 2, qui cette fois-ci a été utilisé et créé à partir d’une gamme certes, que de 24 plages, mais quand même, qui sert comme étant une bonne référence pour créer un profil digne de ce nom. Nous avons donc ici, une ouverture assez grande, que nous n’avions pas au préalable dans caméra Raw, qui est la mise a disposition, non seulement deux profils supplémentaires issus de la marque de fabrique adobe, mais également, de certains types de profil que l’opérateur et l’opératrice peu créer eux même à partir des ressources mise a la disposition du site labs.adobe.com.