article(s) dans votre panier VOIR

Bridge en profondeur avec Photoshop CS4

  • Vidéo 37 sur 46
  • 2h59 de formation
  • 46 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Bridge en profondeur
00:00 / 07:09
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
29,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Le panneau filtre situé à gauche se voit pourvu désormais de critère très performant et cumulatif et nous allons directement éradiquer un type d’affichage concernant les dossiers, pour pouvoir pleinement regarder les images et les éléments graphiques qui sont à l’intérieur des dossiers, et les sous dossiers. Nous allons constater que par type de fichier nous avons des critères de recherche extrêmement performants, nous vous rappelons que le fait de cliquer sur un critère permet d’afficher que ce critère, et que « ALT + clic » permet d’afficher tout sauf ce critère. Nous allons bénéficier toujours de l’affichage de l’ensemble des éléments pour s’apercevoir que l’on peut cumuler les critères avec d’autres, tel que par exemple, très pratique, l’affichage des images dans un type de profil colorimétrique, voire lorsqu’on est photographe et que l’on dispose de plusieurs appareils photo numériques, ou bien de pouvoir distinguer correctement les images issues d’un appareil ou d’un autre. Nous vous rappelons que puisque c’était déjà commun avec la version CS3, la possibilité de cliquer sur cette forme de punaise qui permettait de maintenir les critères de recherche lorsqu’on naviguait dans le disque dur, et également l’interdiction de stationner qui efface les critères de recherche. Ces notions de filtre sont donc très performantes et la présentation est nouvelle, mais il n’y a pas que ça en termes de présentation, il y a également la notion de plein écran que l’on va rencontrer dans affichage, aperçu plein écran dont le raccourci est la barre d’espace du clavier, qui pour l’instant est grisâtre, tout simplement parce qu’il n’y a pas d’image sélectionnée à l’heure actuelle. Le choix de la première image va déterminer le lancement du plein écran, et en lançant le plein écran, nous avons la possibilité de naviguer avec les flèches de droite, de gauche pour naviguer image après image, et d’utiliser les raccourcis Pomme + 1, Pomme + 2, Pomme + 3 ; Pomme + 4 pour donner des notes ou Pomme +0 pour enlever, et Pomme + 5 (6, 7, 8 et 9) pour faire en sorte de donner des couleurs, c’est ce qu’on appelle des étiquettes. Pour sortir du mode plein écran, touche « Echap » de votre clavier. Nous allons restreindre les représentations que nous avons, pour limiter par exemple les images qui sont certes uniquement en Photoshop, mais également en termes d’image qui est dotée d’un profil adobe RGB, et rentré de plein de sur le mode de vérification qui est un système de que l’on lance avec Pomme + B, et qui tout de suite va représenter les images sous forme de carrousel ou la flèche de droite et la flèche de permet, comme pour le plein écran, de naviguer, on peut être également être amené à cliquer sur les flèches droite et gauche, ou tout simplement de cliquer sur l’image elle-même. Pour voir un détail sur l’une des images, on peut soit cliquer immédiatement dans l’image, par défaut, c’est l’outil loupe, ou si l’on veut plus de loupes, on clique sur l’icône loupe pour activer ou désactiver. Nous allons nous balader et faire en sorte de garder comme critères uniquement les critères représentant la ville de New York. Nous allons donc utiliser la flèche de droite, ou plus exactement celle qui est à côté, qui est la flèche d’en bas, pour retirer du lot les différentes images que nous ne souhaitant pas que ce soit un critère de recherche ou un critère d’utilisation tout simplement. Et nous allons parvenir rapidement à choisir les images qui nous concerne, pour enfin constituer, non pas le fait de se retirer de ce mode de vérification, mais afin de créer ce que l’on appelle une collection que l’on va appeler « collection de New York » et confirmer. Rien ne s’est passé véritablement en termes de résultat, sauf que les images que nous avons choisies par défaut dans le sens où nous avons retiré les autres ne sont plus affichées, car il y a un critère d’affichage qui va être ce qu’on appelle une collection et qui va permettre de loger au fur et à mesure dedans sans avoir le handicap de les déplacer physiquement, sans provoquer de lourdeur, puisqu’il suffit tout simplement de déposer les éléments dedans pour que ça soit actualiser en termes de collection. Pour créer une collection, la première icône permet de pouvoir créer une collection dite normale, classique, celui d’à côté permet de créer une smart collection qui va être une collection en automatique, qui va pouvoir rechercher quelques parts dans un disque dur ou dans un dossier très précis. Les critères de recherche où nous avons pris comme exemple, le critère des images qui sont en 16 bits. Nous allons cliquer sur enregistrer, et la détection va se faire rapidement, pour rechercher toutes les images de manière automatique en 16 bits et pour que ces images soient indexées pour en faire un référentiel ou un référant qui va être la collection dite smart, ou dit en français, smart c’est plutôt intelligent ou rusé. Une fois la recherche abouti, en termes de smart collection et bien ce procédé sera presque automatique, parce qu’au fur et à mesure que l’on ajoute des images d’un dossier bien précis, les critères seront mis à jour automatiquement. Il est à noter que si on fait en sorte de trouver des collections dites intelligentes, il ne s’agit pas non plus de cumuler avec des filtres déjà préétablis, car sinon on ferait quelque comme une recherche croisée, qui aboutirait à quelque chose de complexe à trouver. Donc en clair, la collection smart se doit d’être absolument efficace si on a bien désactivé, au préalable, la recherche de filtres afin que la collection se constitue une recherche de filtres qui lui soient propres. Les images donc que nous ayons recherché sont donc des images de codés en 16 bits, la majeure partie ici sont en DNG, ou en format PSD. Ces images, petit raccourci, lors de l’utilisation du mode vérification peuvent se lancer directement dans caméra raw si l’on appuie sur la lettre R, mais c’est justement caméra raw que nous allons voir un petit peu plus en profondeur parce que caméra raw est désormais en version 6..