article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | les tabulations avec Tuto InDesign CS2

  • Vidéo 59 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
les tabulations avec Tuto InDesign CS2
00:00 / 09:32
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce chapitre, nous allons créer le coupon de demande de documentations, ceci va nous permettre d’utiliser les tabulations, et par conséquent de les comprendre. Les tabulations s’utilisent dans un bloc de texte, elles permettent de positionner horizontalement le texte à des endroits précis, regardons notre fichier de référence pour analyser où nous allons mettre nos tabulations. Nous voyons que le texte « prénom » est situé à un endroit précis par rapport au côté gauche du bloc, par conséquent, nous mettrons une tabulation après le texte « nom », après « prénom » il y a des points de conduite, cela nécessite une tabulation. Le texte adresse en comporte aussi, donc nous mettrons une tabulation, la ligne suivante n’a pas de texte proprement dit, mais nous mettrons tout de même une tabulation, nous verrons l’utilité de celle-ci a la fin de la réalisation de ce coupon. Le texte après n’a pas besoin d’être placé à un endroit précis sur l’axe horizontal, donc nous ne mettrons pas nos tabulations, nos domaines de formation sont alignés par la gauche, il faudra mettre une tabulation entre chaque domaine. Ceci peut nous paraitre un peu abstrait pour le moment, mais lorsque nous plaçons nos tabulations cela deviendra très clair. Retournons sur notre fichier de travail, insérons nos tabulations d’après les analyses que nous venons de faire, pour cela, nous prenons notre curseur à l’endroit désiré et puis nous appuierons sur la touche de tabulation. Pour le moment nous ne faisons pas attention à l’endroit où se place le texte, nous plaçons tout simplement les repères, que nous modifierons avec l’outil de tabulation. Maintenant que nos repères sont placés et que notre curseur est dans le bloc de texte, affichons la palette de tabulation, nous la trouverons dans le menu texte, sélectionnons notre première tabulation, nous pouvons choisir à gauche, centrer, à droite, aligné sur, un caractère spécifique, seuil nous permet d’indiquer comment va se comporter notre texte situer après le repère que nous avons mis. Si nous cliquons sur la tabulation de gauche, le texte situé après notre repère c'est-à-dire le « prénom » s’alignera, autrement dit le P de « prénom ». Si nous sélectionnons centrer, le texte « prénom » sera centré par rapport à la tabulation, à droite, permet d’aligner le texte par sa droite, c'est-à-dire sur M de « prénom ». L’alignement sur la tabulation décimale permet d’aligner sur un caractère spécifique, ce dernier est très pratique pour les chiffres, car nous alignerons les chiffres par la virgule par souci de lisibilité. Pour pouvoir comparer rapidement une colonne de chiffre par exemple. Nous sélectionnons aligner à gauche, et cliquons dans la petite bande blanche. Automatiquement notre texte situé après notre premier repère va se caler sur cette tabulation. Nous pouvons entrer à un emplacement précis en rentrant une valeur numérique dans le champ X. quand nous voulons aider nos lecteurs pour écrire droit, nous allons ajouter des points à cette tabulation. Nous renseignons le champ, point de conduite en mettant un point. Nous pouvons mettre le caractère que nous voulons. Plaçons bien cette tabulation, c’est fait, insérons maintenant une autre tabulation, mais cette fois-ci aligner sur la droite, et ajoutons un point de conduit. Plaçons précisément la tabulation en fin de bloc, nous avons copié la valeur, parce quelle va nous être utile pour les lignes suivantes. Sélectionnons les lignes 2 et 3 de notre coupon, nous allons insérer une tabulation ligne à droite, avec un point de conduite, comme cette tabulation est sélectionnée, nous collons dans le champ X, la valeur de notre presse papier, nous avons aussi l’assurance que les points de conduite terminent tous au même endroit. Nous allons maintenant aligner les domaines de formation. Comme les deux lignes sont identiques du point de vue placement horizontal, nous les sélectionnons tous les deux. Nous insérons deux tabulations d’alignement à gauche. Nous les déplaçons comme nous voulons sur l’axe horizontal de la palette, pour supprimer une tabulation, il suffit de la glisser hors de la bande blanche. Nous allons profiter de ce texte pour bien montrer le comportement des différentes tabulations, sélectionnons la première, et, mettons la centrer. Nous pouvons voir ainsi comment modifier un élément d’une tabulation, le texte s’était centré sur l’élément de tabulation. Mettons la tabulation en alignement sur la droite, le texte est bien aligné sur la droite, sauf pour cette dernière, car elle ne peut aller plus loin du au texte précédent. Et enfin comment aligner sur un texte précis, mettons dans le champ le caractère que nous voulons, nous allons mettre un a, bougeons un peu la tabulation, le texte ne peut aller à gauche, car il y a le texte précédent qui l’en empêche. Les deux domaines sont maintenant alignés sur le premier a de chaque domaine. Nous les voyons mieux ainsi. Pour supprimer toutes les tabulations nous allons dans le menu de la palette, et nous sélectionnons tout supprimer, cela supprime uniquement les tabulations et les lignes sélectionnées, dernières chose pour mettre plusieurs tabulations en une fois nous cliquons pour insérer une tabulation, et nous sélectionnons dans le même menu, répéter la tabulation. Indesign a inséré sur toute la largeur des tabulations ayant la même caractéristique et avec comme écart, l’écart qui a entre le début de la règle et la première tabulation, nous annulons avec la commande CTRL +Z pour revenir aux bonnes tabulations, nous allons revenir à la tabulation à gauche, nous n’avons plus qu’à modifier la taille des points de conduite, pour qu’ils soient plus discrets. C’est déjà fait, je pense, pour ceci, nous allons tout simplement rajouter un espace avant et après la tabulation pour bien séparer les textes et notre coupon est terminé. Nous venons d’utiliser les tabulations dans Indesign, ceci est très pratique pour aligner des textes et surtout par rapport à la méthode qui consiste à insérer des espaces entre chaque texte, nous pouvons modifier notre texte, cela ne change rien à l’alignement.