article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | les repères avec Tuto InDesign CS2

  • Vidéo 26 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
les repères avec Tuto InDesign CS2
00:00 / 05:25
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Maintenant que nous avons créé un document, voyons comment facilité notre travail grâce aux repères dans indesign CS2. Il est nécessaire pour voir les repères de notre mode normal. Donc, soit comme dit dans un précédent chapitre, nous cliquons un bouton situé en bas à gauche de la palette d’outil, soit nous utilisons le raccourci clavier W. Sur ce nouveau document, des repères sont déjà présents, des repères de marge en magenta, des repères de colonnes en violet, la zone de fond perdu en rouge et la zone de ligne-bloc en bleu. Nous allons voir tout d’abord comment personnaliser ces repères. Allons dans les préférences, sur Windows édition, préférences, repères et tableau de montage, sur mac in touch nous allons dans indesign préférences, repères et tableau de montage. Nous pouvons déjà changer la couleur de ce repère. Nous en avons déjà parlé dans un chapitre précédent, donc nous n’allons pas revenir dessus. Passons maintenant aux options de repères. Il y a toujours autour de chaque repère, une zone de magnétisme. Ici cette zone a une amplitude de quatre. C'est-à-dire que si nous approchant un objet dans cette zone, il sera attiré et collé aux repères. Un exemple nous le montrera mieux. Nous quittons ponctuellement les préférences et nous créons un bloc quelconque, nous verrons la création de blocs dans un autre chapitre. Si nous déplaçons ce bloc, lorsque nous l’approchant d’un repère, au bout d’un moment il est attiré vers ce repère. Comme aimanté. Cela permet de rapidement créer des blocs, en ayant la certitude qu’il soit au bon emplacement. Retournons maintenant dans les préférences, contrôle K commande K sur mac in touch, rubrique repères et tableau de montage. Et modifions la zone de magnétisme. Disons vingt. Nous validons, et refaisons notre expérience avec notre bloc. Comme la zone de magnétisme est plus grande, notre bloc est attiré de plus loin vers notre repère. Nous allons remettre l’amplitude à quatre, mais juste avant nous pouvons voir ici que le repère de marge passe par-dessus notre bloc noir. Contrôle K, repères et tableau de montage, pour donner la priorité à l’affichage aux éléments de mise en page et non de construction, nous cochons repères en arrière-plan. Comme nous nous en doutons, les repères passent derrière les objets. Nous validons, nous voyons bien maintenant que notre repère de marge passe en dessous de notre bloc. Retournons dans les préférences pour décrire le dernier point. Mais avant, pour bien illustrer ce qui va suivre, nous réduisons l’affichage pour que nous puissions bien voir la table de montage. Maintenant les préférences. Rubrique repère et table de montage. Et précisément, repère des tables de montage. Le décalage vertical minimal permet de spécifier l’espace que nous voulons entre le haut de la page et le bord de la table de montage. C’est exactement la même chose pour le pied de page et le bord de la table de montage. Changeons le chiffre, pour un plus important et validons. Nous remarquons que l’espace en haut et en bas a changé. En fait, nous venons d’agrandir en hauteur la table de montage, mais pas du tout le format du document. Pour les utilisateurs d’express, il ne faut pas voir cette option comme un moyen de pouvoir appliquer une rotation à un objet en agrandissant la table. En effet, indesign n’a pas les restrictions d’express. Et même si la table de montage est petite, nous pouvons librement faire pivoter un objet même s’il dépasse de la table de montage sans avoir recours à une extension propriétaire. Revenons dans les préférences pour remettre le chiffre d’origine. Vingt-cinq virgules quatre et validons. Nous allons faire pivoter notre document, notre bloc plus précisément pardon, pour voir qu’indesign n’a pas les restrictions d’express. Comme nous pouvons le voir, le fait que le bloc dépasse de la table de montage ne n’empêche pas de continuer sa rotation. Le chapitre sur les repères s’achève, nous venons de voir comment voir les repères en se mettant en mode d’affichage normal, comment changer les couleurs de repères pour faciliter la visualisation, et comment modifier la zone de magnétisation des repères.