article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | les gabarits enfants 2/3

  • Vidéo 32 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
les gabarits enfants 2/3
00:00 / 06:13
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Maintenant que nous avons fait un gabarit enfant, c’est pour qu’elle profite des éléments que nous avons mis sur le gabarit A, c'est-à-dire dans notre exemple bandeau, mais c’est aussi pour le personnaliser un peu. Rajouter les éléments qui ne sont pas d’origine sur son gabarit parent et qui n’appartiendront qu’à lui seul. Nous allons ajouter un foliotage dans les pages intérieures c'est-à-dire une numérotation des pages. Double cliquons sur le gabarit nommé intérieur. Cliquons pour l’afficher, pour créer un folio sur indesign, il faut d’abord créer un bloc texte dans lequel nous pourrions mettre notre folio et insérer un caractère spécial. Le texte sera expliqué plus en détail dans un prochain chapitre, mais ce bloc texte est nécessaire maintenant. Créons un bloc texte en sélectionnant l’outil texte dans la palette d’outil, puis en faisant un cliquer-glisser. Comme nous l’avons vu précédemment, nous indiquons que nous voulons que ce soit le coin gauche supérieur du bloc qui soit pris en compte pour entrer les coordonnées, puis nous rentrons les coordonnés 10 en X, 205 en Y, 37 en largeur, et 4 en hauteur. Nous validons. Notre bloc se place dans le blanc de pied aux coordonnées désiré. Reste à rentrer le texte et surtout ce qui nous intéresse le folio. Avec l’outil texte, nous cliquons dans le bloc de texte et nous allons parenter le folio à la main, mais mettre un foliotage automatique qui aura pour valeur la page où il se trouve. Ceci est très pratique, car si nous changeons dans le futur une page de place elle aura toujours le bon folio. Ceci évite de le faire à la main ce qui dans la plus longue publication serait pénible à faire. Le curseur clignote, nous sélectionnons dans le menu texte, le sous-menu insérer un caractère spécial et cliquons sur numérotation automatique des pages. Nous nous n’occupons pas de la lettre que nous venons d’insérer dans les pages. Ce sera bien le numéro de la page qui sera affichée dans le document. Nous pouvons taper du texte dans ce bloc c’est ce que nous allons faire en tapant espace bulletin d’information elephorm. Nous venons de créer un bloc texte comprenant le folio de la page. Mais comme nous l’avons inséré dans la page de gauche, nous verrons dans cette maquette le bloc uniquement sur les pages paires. Nous devons donc refaire cette opération sur la page de droite du gabarit. Création du bloc texte par cliquer-glisser, nous indiquons ses coordonnés, mais cette fois-ci nous prenons comme point de référence le coin supérieur droit. 138 en X, 205 en Y, 37 en largeur et 4 en hauteur. Nous validons. Nous prenons l’outil texte et tapons au bulletin d’information elephorm espace. Et nous insérons de nouveau notre foliotage automatique en allant dans texte dans le sous-menu insérer un caractère spécial et en sélectionnons numérotation automatique des pages. Nous allons ferrer ce texte à droite, c'est-à-dire aligner le texte avec le bord droit du bloc. Nous verrons la mise en forme du texte plus en détail dans un prochain chapitre. Voilà, notre gabarit enfant est prêt, il est basé sur son gabarit parent A auquel nous avons ajouté des éléments spécifiques. Il faut maintenant indiquer à indesign quelles sont les pages qui seront basées à gabarit. Pour cela rien de plus simple, nous avons trois manières de faire. La première, nous sélectionnons nos deux pages, nous maintenons la touche majuscule appuyée pour sélectionner les deux pages ensemble et dans le menu de la palette, nous sélectionnons appliquer à un gabarit aux pages. Nous indiquons le gabarit que nous voulons, comme nous avons déjà sélectionné nos deux pages, ici, nous n’avons pas à les indiquer dans ce champ. Ce champ d’ailleurs fonctionne comme lorsque nous demandons une impression. Pour indiquer une série de pages, nous indiquons les deux extrémités de cette série séparée par un trait d’union et pour indiquer des pages non contiguës, nous les séparons par une virgule. Nous validons. Comme nous pouvons le voir les deux pages portent la lettre B indiquons le gabarit appliqué sur ces pages. Faisons un contrôle Z ou commande Z pour annuler la dernière commande pour voir la deuxième méthode. Elle est identique sauf que pour faire apparaitre la fenêtre d’application d’un gabarit, nous faisons une clique droite n’importe où dans la palette page, nous allons sélectionner nos pages, clique droite, appliquer un gabarit aux pages. De nouveau quel est le gabarit appliquer, quelles sont les pages où il faut le mettre et nous validons. Contrôle Z de nouveau ou commande Z, la troisième méthode est valable que pour l’application d’un gabarit à une, voir deux pages. Il consiste à glisser-déposer le gabarit sur chaque page.