article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | le foliotage

  • Vidéo 35 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
le foliotage
00:00 / 03:50
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Nous avons vu très rapidement par nécessité lors de la création de notre gabarit comment créer un repère de pagination. Voyons cela d’un peu plus près maintenant, nous affichons pour bien comprendre un document déjà ouvert, aussi ce document de deux pages auxquels nous allons ajouter des folios c'est-à-dire les nombres de pages. Comme les folios sont des éléments qui sont répétés sur toutes les pages, nous les mettons dans les gabarits. Nous double cliquons sur le nom du gabarit pour le faire apparaitre. Nous créons un bloc texte sur la page de gauche que nous allons mettre dans le blanc de pied. Nous prenons l’outil texte dans la palette outil et créons un bloc par un cliquer-glisser. Nous la déplaçons avec l’outil de sélection et aussi avec les poignées et la mettons dans le blanc de pied. Maintenant que notre bloc texte est en place, nous allons insérer notre repère de pagination. Comme le curseur clignote dans notre bloc, nous allons dans le menu texte, dans le sous-menu insérer un caractère spécial et nous sélectionnons numérotation automatique des pages. Nous pouvons aussi utiliser le menu contextuel par une clique droite et sélectionner numérotation automatique des pages dans la rubrique insérer un caractère spécial. 1A apparait comme symbole de numérotation automatique comme nous sommes dans le gabarit ayant comme préfixe 1A. Voyons tout d’abord ce que cela a produit sur notre page, double cliquons sur la page deux, nous voyons bien notre folio qui indique sur quelle page nous nous trouvons, c’est la même chose sur les pages paires suivantes. Nous allons modifier notre repère de pagination pour qu’il soit centré, mais aussi pour qu’il soit présent sur les pages impaires. Retournons dans notre gabarit et avec l’outil texte sélectionnons notre repère de pagination. Dans le menu du paragraphe, nous la centrons, voici notre repère de pagination mis en forme. C’est un repère de pagination, mais c’est avant tout un caractère auquel nous pouvons appliquer n’importe quelle mise en forme de texte. Il nous reste à dupliquer notre bloc pour que le foliotage soit également présent sur les pages de droites. C'est-à-dire les pages impaires. Maintenons les touches contrôle et Alt appuyée commande et option sur mac in touch et en glissant notre bloc sur la page de droite nous venons de le dupliquer. Retournons dans nos pages pour voir ce que cela a produit, retournons dans notre page pour voir ce que cela a produit, nous avons bien notre repère de pagination qui indique le numéro de la page sur laquelle il est situé, mais nous l’avons bien aussi sur les pages impaires. Si maintenant nous supprimons une page, la page six, par exemple, et que nous affichons la dernière page, la dernière page maintenant n’a plus de folios huit, mais le folio sept. Les repères de pagination ont bien suivi. Voici l’avantage qu’il y insérer des repères de pagination automatique et non à la main, dans ce dernier cas nous verrons les deux pour chaque page retaper les folios auxquels elles se rapportent. Et dans les deux même si nous avons rajouté des pages.