article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | le dessin vectoriel - le texte curviligne

  • Vidéo 69 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
le dessin vectoriel - le texte curviligne
00:00 / 09:34
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce chapitre et les suivants, nous allons étudier la plume, les filets et les textes sur un tracé. En regardant notre modèle, il nous reste à faire un texte ondulé, des filets pour le programme et un texte circulaire pour le point sur le formateur et enfin un filet en pointillé pour le coupon-réponse, intéressons-nous déjà au texte ondulé. Le texte n’est pas sur une ligne invisible droite, nous devons donc créer le chemin que suivra le texte, pour faire une forme arrondie, nous allons utiliser l’outil plume. Les utilisateurs d’Illustrator connaissent très bien les manipulations que nous allons faire, la plume permet de dessiner grâce a des vecteurs avec des points d’ancrage et des points directeurs. Tous les blocs d’Indesign sont créés avec cette méthode. Nous sélectionnons la plume avec la palette outils, et cliquons une fois sur la page, nous venons de créer un point d’ancrage, en cliquant ailleurs, nous allons créer un deuxième point d’ancrage, mais surtout une ligne, en cliquant ailleurs et en maintenant appuyer et en glissant la souris, nous créons une courbe avec des points directeurs. Nous pouvons modifier notre dessin avec l’outil de sélection directe, la flèche blanche, si nous prenons l’outil de sélection, la flèche noire, nous déplaçons tout le tracé, prenons donc l’outil de sélection directe et bougeons les points d’ancrage, mais aussi les points directeurs pour retoucher la courbe. Pour reprendre notre tracé, nous reprenons la plume et cliquons sur l’un des points d’ancrage situés aux extrémités du tracé. Pour ajouter un point, nous utilisons l’outil d’ajout de point d’ancrage se trouvant dans le même emplacement que la plume. En maintenant appuyer au bout d’un certain temps, un sous-menu apparait, et nous sélectionnons « outil ajout de point d’ancrage » en cliquant sur le tracé nous ajoutant un point d’ancrage, pour le supprimer, au même emplacement dans la palette outil, il y a l’outil de suppression de point d’ancrage qui permet de supprimer un point en cliquant dessus. Certains points d’ancrage possèdent des points directeurs, comme ici, et d’autres non, comme ici. Pour convertir une ligne en courbe, ou l’inverse, nous sélectionnons l’outil de conversion de points directeurs, toujours sous l’icône d’outil plume, pour transformer une ligne en courbe, nous cliquons sur un point d’ancrage et en maintenant appuyer tout en déplaçant la souris pour faire apparaitre les points directeurs, pour créer une ligne droite à partir de courbe, il suffit de cliquer sur le point d’ancrage. Nous pouvons changer la couleur du tracé, la couleur du fond, nous avons donc la couleur de contour sélectionné, on peut aussi rajouter une couleur de fond, nous pouvons changer l’épaisseur du contour et son style grâce a la palette contour, nous changeons l’épaisseur, et le type du filet, si aucun ne satisfait, nous pouvons en créer en sélectionnons dans le menu de la palette, style de contour, nous allons créer un nouveau style pour modifier son type, pointillé, ou tiret, nous avons de suite un aperçu, nous validons, nous pouvons maintenant appliqué à notre contour le type que nous venons de faire. Nous voulons pour faire notre texte en vague, faire un tracé a la plume sans couleur de fond ni de contour. Nous supprimons déjà cet objet et nous prenons la plume, nous maintenant appuyer, sélectionnons outil plume et nous dessinons une vague. Nous n’indiquons aucune couleur pour le fond et pour le contour, la ligne de base de notre texte créée, nous voulons écrire dessus, utiliser l’outil texte ne fonctionnera pas, nous sélectionnons donc l’outil de texte curviligne. Lorsque nous approchons notre outil du tracé, un petit plus apparait, nous pouvons donc cliquer, notre curseur attend notre texte, nous tapons découvrez à l’intérieur, nous allons modifier sa prise de caractère en « myriad pro » « BOLD CONDENSED » « 14pts », comme nous ne pouvons aller a la ligne, nous dupliquons la ligne avec l’outil de sélection et en maintenant la touche ALT appuyer, nous maintenant aussi la touche MAJ pour être sur de déplacer notre ligne verticalement, une deuxième fois, et nous relâchons. Nous terminons notre texte, sélectionnons notre texte et tapons « la toute dernière », et pour la troisième ligne, nous mettons formation sur « CUBASE SX ».lorsque nous sélectionnons un texte sur un tracé, avec un outil de sélection, nous pouvons déplacer soit avec le trait au début du texte, comme ici, le texte bien sûr suit la ligne que nous avons créée grâce à l’outil plume, soit avec le centre, icône se transforme pour cela avec un petit « t ». Nous pouvons légèrement le modifier, nous pouvons aussi modifier le texte en le passant en dessous de la ligne, cela nous permet quelques fantaisies, mais pour en avoir encore plus, nous double cliquons sur l’icône de texte curviligne. Nous avons ici quelques effets que nous pouvons paramétrer, nous pouvons en faite créer des options de texte curviligne, bien sûr que sur un tracé de courbe, cela nous permet quand même quelques fantaisies qui sont parfois pas facile a lire tout de même, en mettant sur « ligne de base », en « arc-en-ciel » et nous validons. Notre premier chapitre sur le dessin est terminé, nous connaissons maintenant l’outil plume, comment tracé une ligne, une courbe grâce a l’outil texte curviligne, nous savons maintenant comment faire suivre un tracé à un texte.