article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | la position personnalisée des blocs ancrés

  • Vidéo 65 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
la position personnalisée des blocs ancrés
00:00 / 07:50
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans les deux possibilités que nous venons de voir, le bloc ancré est toujours a l’intérieur du bloc texte, ceci n’est pas valable par exemple pour une légende, une illustration en rapport au texte que nous voudrions voir dans la marge, il y a par conséquent une autre possibilité position nommée personnalisée. Nous passons continuellement sur un document déjà chargé, qui va nous permettre de bien illustrer cette autre possibilité. Dans ce document, nos pictos sont bien placés en dehors du bloc texte. Mais si nous ajoutons un peu de texte, le placement est a refaire. Ces pictos un point d’ancrage et pour ceux nous coupons le picot, puis nous allons le coller de la même manière que nous avons pu le voir dans le chapitre précédent, puis nous le sélectionnons et avec un clic nous accédons au menu contextuel de cet objet, et dans ce menu objet, nous sélectionnons option, nous sélectionnons la position personnalisée, la première case cochable relative au dos qui disponible permet de modifier la position du bloc ancré selon qu’il est sur une page paire ou impaire, nous allons valider. En ayant coché relative au dos, maintenant notre objet ancré qui est à gauche de notre texte lorsque nous passons ce bloc sur la page de droite, l’objet ancré est allé directement sur la partie de droite par rapport à la position de la reliure. Nous annulons, nous retournons dans les objets ancrés, dans les options. Voyons à présent la rubrique objet ancrée, puisque nous voulons placer notre bloc objet ancré par ici Indesign a besoin de connaitre le point de référence du bloc ancré. C’est l’endroit du bloc qui sera positionné sur les coordonnées que nous allons lui indiquer. Cela fonctionne de la même manière que pour donner des coordonnées à un bloc. En faite l’ancrage est au pied du B et au bord du bloc, donc c’est par rapport a ce point la que le bloc bouge. Nous prenons le coin supérieur droit. Passons a la rubrique position ancrée, c’est ici que nous allons positionner notre bloc ancré, qui nous me rappelons, peut être un bloc image comme un bloc texte. Le point de référence indique si nous le voulons que notre bloc ancré soit aligné à gauche ou à droite par rapport à l’axe horizontal, par exemple pour centrer le bloc par rapport au bloc de texte comme par rapport aux pages. Nous le mettons alignés à gauche et par rapport au bloc, le décalage sur X permet de personnaliser tout de même ce placement. Nous allons d’ailleurs ajouter 5 mm pour aérer la colonne, il en est de même pour l’axe vertical, nous indiquons par rapport à quoi est placé le bloc ancré, par rapport a pourquoi pas l’auteur de la page. Nous allons mettre autour de capitale pour l’aligner avec le haut des signes. Et nous pouvons bien sûr personnaliser le déplacement et le peaufiner. Cette case conserver dans les limites supérieures/inférieures de colonne empêche l’élément ancré d’être plus haut ou plus bas que la colonne a laquelle elle est entrée, si nous la décochons, nous pouvons faire dépasser l’objet ancré de la hauteur du bloc. Par contre si nous la cochons, Indesign de suite ramène le bloc dans les limites du bloc, nous validons. Maintenant lorsque nous déplaçons notre bloc de texte, le bloc ancré le suit, si nous ajoutons du texte, le bloc ancré suit également son ancrage. Il ne reste plus que de faire pour les des autres pictos sur le reste de la page, mais pour les autres démonstrations, nous allons plutôt les supprimer. Si toute fois nous allons prévoir un placement pour un élément que nous n’avons pas encore, cela est toute a fait possible, avec l’outil texte, de mettre notre curseur où nous le voulons, et nous y sélectionnons dans le menu objet et dans le sous-menu objet ancré la commande insérer. Nous pouvons attribuer un type si nécessaire ainsi qu’une feuille de style de paragraphe. Nous verrons le style d’objet un peu plus loin, le reste des paramètres est inchangé, cochons la case pour conserver dans la limite supérieure/inférieure de colonne et validons. Notre bloc ancré a bien été créé, si nous le déplaçons en haut en bas, il ne dépasse pas la hauteur du bloc grâce à la case que nous venons de cocher. Pour voir le lien du bloc ancré, il faut être en mode d’affichage normal, raccourci clavier W et sélectionner afficher le chainage du texte dans la fenêtre affichage, nous voyons bien maintenant représenter par des pointillés le lien entre le texte et l’objet ancré. A présent comment supprimer l’objet ancré. Dans les chapitres précédents, puisqu’il était dans un texte, nous pouvions le supprimer comme n’importe quel caractère, ici, comme il est affiché comme un objet, il suffit de le sélectionner avec l’outil de sélection et de le supprimer comme n’importe quel autre objet. Si nous voulons garder le bloc, mais supprimer son lien avec le texte nous sélectionnons le bloc ancré et dans le menu objet, dans le sous-menu objet ancré, nous sélectionnons annuler. Nous avons encore notre bloc, mais il n’y a plus le lien avec le bloc de texte. Nous venons de terminer les chapitres concerner l’ancrage de bloc.