article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | l'habillage avec Tuto InDesign CS2

  • Vidéo 63 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
l'habillage avec Tuto InDesign CS2
00:00 / 07:27
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Étudions dans ce chapitre les options d’habillage. Notre document ne possède aucun habillage pour le moment en regardant de plus près cette image, nous voyons bien que le texte passe en dessous de celle-ci, nous allons appliquer un habillage pour chasser et l’empêcher d’empiéter sur l’image. Toutes fois pour montrer l’étendit des possibilités, nous étudierons les habillages sur un autre document puis nous reviendrons à notre bulletin pour appliquer le plus judicieux. Nous sélectionnons un autre document déjà chargé, pour le moment, aucun habillage n’est appliqué, le texte passe devant l’image sans être affecté par celle-ci, la montgolfière est un fichier Photoshop comportant un seul calque, nous affichons la palette habillage dans le menu fenêtre, nous sélectionnons l’objet à habiller. Cinq icônes sont a notre disposition. La première sélectionnée actuellement, indique qu’il n’y a pas d’habillage. Les deux éléments sont superposés et aucun d’eux n’affecte la disposition de l’autre. La deuxième icône applique un habillage autour de la forme du cadre container, c’est cette option que nous appliquerons dans notre bulletin. Côté paramétrable, il est bon de savoir que même en cas d’habillage d’un bloc ellipse, dans cette option, le texte sera chassé en forme rectangulaire. La troisième icône la plus intéressante va épouser une forme précise et non un rectangle : nous avons pour cela six options, la première est le cadre de sélection qui sert à détourer le bloc contenu et non le container, avec l’outil de sélection directe nous sélectionnons l’image et nous voyons donc le contenu avec cette option dans le cas d’un bloc en forme d’ellipse par exemple le texte sera chassé en épousant la forme arrondie. Détection des contours peut-être intéressante s’il n’y a de détourage déjà effectué. Cela nécessite une image avec un fort contraste entre le sujet et le fond de la photo. Comme le fond de l’image actuel est un bleu clair uni, cela fonctionne, mais il en serait tout autrement s’il y avait eu une montagne dans le fond, alors Indesign n’aurait pas pu détecter le contour. Avec une d’un pneu par exemple, en cliquant sur inclure les contours intérieurs, le texte irait autour du pneu et aussi à l’intérieur. En sélectionnant couche alpha, une seconde liste apparait transparency, Indesign utilise la transparence des calques Photoshop pour détecter les contours de l’image. Nous avons d’autres choix, car nous avons créé dans Photoshop deux couches alpha. La quatrième option, tracé Photoshop permet de spécifier comme contour un tracé vectoriel que nous avons réalisé avec Photoshop et qui se trouve enregistrer dans le fichier de l’image. Le bloc graphique est comme la première possibilité d’habillage, mais l’habillage se fait à partir du bloc container, et enfin la sixième option, identique au masque, détour à partir d’un masque enregistré dans l’image, comme l’illustration ne comporte pas de masque Indesign utilise le bloc contenu. Continuons avec nos cinq icônes, la quatrième icône habille l’objet en interdisant le texte au coté gauche et droite de l’image. La cinquième force le texte en dessous de l’image dans l’autre colonne ou dans un autre bloc si les blocs sont enchainés. Nous pouvons cocher l’option inverser ceci met dans ce cas le texte à l’intérieur de l’habillage, et non à l’extérieur. Sélectionnez de nouveau la troisième icône et indiquons que le détourage se fait à partir du tracé Photoshop, Indesign offre la possibilité de modifier le tracé avec l’outil de sélection directe, cela change bien sûr l’habillage. En sélectionnant un autre détourage, cette modification est aussi possible. Si nous ne voulons pas que certains éléments appliquent l’habillage de la montgolfière, nous pouvons spécifier a ceux ou a ces éléments d’ignorer l’habillage. Il suffit de sélectionner l’élément comme le texte par exemple et d’ouvrir les options bloc de texte dans le menu Objet. En cochant cette option, notre bloc de texte ignore les paramètres d’habillage de notre image. Un habillage s’applique a une image, mais nous pouvons tout aussi le faire avec un bloc de texte, voici le bloc habillé, les options sont bien sûr moins fournies, mais nous pouvons tout de même bien faire ressortir ce bloc. Retournons dans notre document, et appliquons un habillage à la capture, comme nous l’avons dit, nous prendrons la deuxième option, et nous appliquerons un décalage de 2mm en haut ainsi le texte ne touchera pas l’image. Nous venons de voir comment appliqué un habillage a un texte, il est tout de même préférable pour faire un bon détourage, d’appliquer un masque couche alpha ou bien avec un tracé vectoriel. Les résultats sont meilleurs et nous contrôlons mieux le détourage.