article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | importation d'images, placement

  • Vidéo 60 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
importation d'images, placement
00:00 / 08:46
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Nous découvrirons dans ce chapitre comment créer des blocs images et comment contrôler les images que nous insérerons, pour créer un bloc image, la procédure est la même que la création de texte, sauf que nous utilisons l’outil de création de blocs image, il est symbolisé dans le bloc outil par une forme géométrique croisée en son centre, bloc rectangulaire, circulaire, ou polygonale. Il est bon de savoir tout de même que nous puissions apporter une image dans un bloc texte ou géométrique à condition qu’il soit vide, soit nous plaçons un rectangle pour créer un bloc de la même manière que pour créer un bloc texte soit nous cliquons sur notre document et nous renseignons les dimensions du bloc. Ce sont bien des blocs images, car elles ont des croix et n’ont pas le port d’entrée et de sortie comme sur les blocs textes. Les blocs images sont bien sur positionnable et redimensionnable à volonté grâce au poignet à l’outil de sélection direct, à la barre de contrôle, à la barre de rotation, de déformation, de mise à échelle, et enfin l’outil de transformation manuelle qui regroupe à peu près toutes les commandes. À présent nous allons créer les blocs images pour la page de notre bulletin. Et même que le logo existe déjà, mais nous n’avons pas encore appliqué son contour, nous allons-lui appliqué un contour violet, un bloc pour la première image. Sans oublier de prendre votre bon point de référence, nous nous aidons du magnétisme des repères pour mettre cette image à fond perdu, un bloc pour concevoir l’image de DVD, la largeur et la hauteur n’ont pas d’importance comme nous le verrons lors de l’importation de l’image et enfin un bloc pour recevoir la capture d’écran du logiciel. Nous nous aidons encore une fois du magnétisme des repères pour ne pas dépasser de la colonne. Indiquons simplement l’axe des Y. avant toutes choses, comme pour le texte, il n’est pas forcément de créer un bloc pour importer une image, mais nous l’avons fait pour faciliter le montage. Il suffit d’importer une image, CTRL ou Commande D (Macintosh), comme pour un texte, puis sélectionner le logo, nous l’ouvrons, et l’icône se transforme en création de blocs avec un pinceau puisque nous avons chargé une image, nous n’avons plus qu’à tracer notre image. Notre bloc le dégradé et importons notre Logo. Toujours comme pour le texte, fichier > importer, ou CTRL + D. Indesign apporte plusieurs fichiers de format inconnu dans le design de ses graphiques : comme le TIF, le EPS, le PDF, et aussi les formats natifs d’Illustrator et de Photoshop. La première image que nous importer est le logo et les formes, c’est un fichier vectoriel au format EPS, comme le logo ne sont pas aux bonnes dimensions, nous allons nous intéresser à ses 5 icônes, elles permettent de dimensionner rapidement l’image et le bloc qui la reçoit. La première ajuste l’image au bloc, l’image est anamorphose pour pouvoir remplir tout le bloc en largeur comme en hauteur. Annulons, la deuxième, ajuste proportionnellement l’image pour qu’elle s’affiche continuellement dans le bloc, mais cette de manière homothétique, les proportions de l’image sont respectées. La troisième, centre l’image dans son bloc en abscisse comme en ordonnée, la quatrième, ajuste le bloc au contenu, cette fois c’est le bloc qui est redimensionné pour s’ajuste à la taille de l’image et enfin la cinquième qui remplis toute le bloc, mais l’image conserve ses dimensions. Notre logo doit être plus petit que notre bloc, nous allons donc sélectionner notre image et modifier ces dimensions et pas le bloc.les images de Indesign sont passé dans une logique « conteneur-contenu » c'est-à-dire que le conteneur est indépendant du contenant et vice versa, c’est ce que nous allons voir en réduisant la taille de l’image sans modifier la taille du bloc conteneur. Pour sélectionner le conteneur, nous utilisons l’outil de sélection, pour sélectionner le contenu, nous utilisons l’outil de sélection directe, la flèche blanche. En cliquant sur l’image, nous voyons bien les dimensions du contenu, ces poignets sont sélectionnables. Nous réduisons donc le contenu grâce au poignet pour un redimensionnement précis, nous entrons au pourcentage pour un redimensionnement de contrôle qui permet aussi le placement précis de l’image à l’intérieur du conteneur. On va mettre 71%, cette image est centrée dans le bloc et ensuite nous redressons les ordonnées de 7mm. Notre image est en place, pour faciliter l’utiliser de la palette contrôle, indiquons la possibilité d’inclinée l’image ici, mais aussi de faire subir une rotation à l’image ici. Nous obtenons la même chose en sélectionnant l’outil de rotation dans la palette outil, comme nous avons sélectionné le contenu, la rotation ne s’appliquent qu’à l’image, par contre si nous sélectionnons le conteneur, sélectionnons de nouveau l’outil sélection celui-ci et le contenu subisse la rotation, car le conteneur et le parent du contenu. Pour pouvoir rapidement sélectionner le conteneur et le contenu sans passer par l’outil de sélection et de sélection directe, il suffit de sélectionner le conteneur ou le contenu et de cliquer sur l’icône, celle de la palette commande qui permet rapidement de sélectionner le conteneur et le contenu. Nous savons maintenant comment créer un bloc image et importer une image, nous avons vu aussi la différence conteneur contenu.