article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | ergonomie générale

  • Vidéo 17 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
ergonomie générale
00:00 / 04:23
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Nous allons étudier l’ergonomie générale d’inDesign CS2. Nous venons de charger inDesign et voici ce qui est affiché au démarrage. Pour compléter l’écran actuel, nous allons ouvrir un fichier d’une manière un peu classique, fichier ouvrier, nous sélectionnons notre mise en page et nous l’ouvrons. Nous avons tout d’abord la fenêtre de document contenant notre mise en page, elle est située sur la table de montage. Sur notre gauche, la palette outil contenant de quoi créer des blocs, les modifier et aussi de quoi dessiner. Nous verrons en détail la palette outil au cours de la création de notre bulletin. Situé de base tout en haut, nous trouvons la palette contrôle qui permet un accès rapide aux options et aux commandes. Nous pouvons l’encrer en bas de la fenêtre en cliquant sur la petite barre située à gauche et en la glissant toute en bas de l’écran. Si nous la relâchons ailleurs, elle devient une palette flottante, nous pouvons aussi la masquer, ce qui n’est pas conseiller, car elle offre un accès rapide et elle va nous être très utile. Nous la remettons toute en haut. Cette palette est contextuelle, c'est-à-dire que son contenu change selon l’objet sélectionné. En sélectionnant un texte par exemple, cette palette affichera entre autres la police de caractère, le corps et son interlignage. Il est utile de pouvoir visualiser le document et l’écran sans tous ces repères et ces contours de blocs. Pour changer la façon de visualiser le document, nous possédons deux boutons qui se trouvent tout en bas de la palette outil. À gauche le mode normal. C’est celui qui est actuellement utilisé. La fenêtre de document affiche tous les éléments imprimable et non imprimable comme les repères ici en violet, qui nous servent au placement et les bords de bloc ici en bleu, qui sont des conteneurs où nous plaçons des textes ou des images. En sélectionnant le bouton de droite, nous basculons en mode aperçu. Nous ne voyons alors que les éléments imprimables qui se trouvent dans le format du document. C’est un peu une prévisualisation de ce que nous allons imprimer. La table d’avantage est de couleur préciser dans les préférences. Sur Windows, pour le modifier sélectionnons édition, préférence, repère et table de montage. Arrière plan d’aperçu nous pouvons ici modifier la couleur de la table de montage. Nous verrons les préférences plus en détail dans un autre chapitre. Sur mac in touch il faut aller dans le menu inDesign, préférence puis repère et table de montage. Il y a encore deux autres modes de visualisation qui se trouve en maintenant appuyé le bouton de mode aperçu. Il y a le mode fond perdu, signaler le mode aperçu les éléments imprimables qui se trouvent dans la zone de fond perdu sont également affichés. Ici en haut à droite, et en bas. Les fonds perdus évitent d’avoir un isorel blanc si nous mettons une image en bord de page lors du masticotage. Le mode ligne de bloc est exactement comme le mode aperçu, mais ayant plus tous les éléments imprimables qui se trouvent dans la zone de ligne de bloc. Cette zone permet de mettre les informations nécessaires à l’imprimeur. Nous verrons en détail les fonds perdus et la ligne de bloc lors de la création d’un document. Le raccourci clavier pour passer du mode normal à l’aperçu est la touche W. la présentation lors de l’ouverture d’inDesign s’achève, nous venons de voir les différents modèles d’affichage d’un document et les deux palettes centrales, la palette outil et la palette contrôle.