article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Indesign | création du style de la table des matières

  • Vidéo 2 sur 71
  • 7h36 de formation
  • 71 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
création du style de la table des matières
00:00 / 04:41
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans le menu nous cliquons sur style de table des matières, il est possible de charger un style déjà fait dans un autre document afin d’assurer une cohérence dans une collection. Comme ce n’est pas le cas ici, nous cliquons sur nouveau, tout de suite nous lui donnons un nom, sommaire classique français, le deuxième champ permet de mettre un texte qui sera écrit avant la table des matières, nous mettons sommaire, nous pouvons indiquer la feuille de style de paragraphe appliquer à ce texte, nous indiquons le style sommaire titre, dans la partie style de la table des matières, nous déclarons quels sont les styles par conséquent les éléments nécessaires à notre sommaire. Nous voulons mettre le livre et les chapitres. Sélectionnons la feuille de styles titre un, qui m’informe l’indication du livre dans l’ouvrage, et cliquons sur ajouter. Puis nous sélectionnons titre deux, qui met en forme les paragraphes chapitres, et cliquons sur ajouter, sélectionnons le titre un, pour lui indiquer sa mise en forme dans la table des matières. Cliquons sur plus d’options si c’est déjà fait, tout se déroule maintenant dans la rubrique style, nous indiquons dans le champ style des entrées, la feuille de style appliquée, c’est pour cela qu’il était nécessaire de créer les feuilles de styles avant de créer la table des matières. Sélectionnons le style sommaire livre, nous ne voulons pas de folio pour cette entrée, nous ne sélectionnons donc aucun numéro de page, mettons en forme la deuxième entrée de notre sommaire, à savoir les chapitres, sélectionnons titre deux, nous lui appliquons le style sommaire chapitre, nous désirons cette fois-ci qu’inDesign indique la page du chapitre et ceci après le nom de chapitre, nous sélectionnons donc après l’entrée, une feuille de style peut lui être jointe, mais c’est un style de caractère uniquement, comme nous ne mettons pas de style, le folio aura le style déclaré dans la feuille de style de paragraphe de l’entrée, à savoir sommaire chapitre. Par souci de visibilité, nous ne voulons pas que les folios soient collés à leurs chapitres, c’est pour cela que nous insérons un espace, inDesign nous offre plusieurs possibilités, nous choisissons la tabulation, représentée par un accent circonflexe, et un T en bas de casse, nous avons en prévision de cette tabulation, déclarer une tabulation à droite avec des points de conduite dans la feuille de style nommée sommaire chapitre. Nous déclarons en feuille de style de caractère pour cette tabulation le style sommaire point de conduite. La seule chose que modifie ce style est le corps du caractère. Au lieu d’avoir des points de conduite, d’un corps de neuf points, corps de neuf points à cause de la feuille de style de paragraphe sommaire chapitre, ils seront d’un corps de six points, plus discret. InDesign peut trier les chapitres par ordre alphabétique en cochant cette case, ce n’est pas ce que l’on fait en général pour un sommaire donc nous laissons décocher. Comme nous pouvons le voir ici, l’entrée titre deux, se trouve légèrement décalé par rapport à l’entrée titre un, inDesign à créer une hiérarchie, pour que les chapitres et par conséquent le style de paragraphe titre deux ne soit plus une sous rubrique de titre un, nous pouvons indiquer que les chapitres sont au premier niveau du sommaire. Le décalage dans cette fenêtre ici, n’ajoute pas de décalage physique dans le sommaire. C’est simplement la représentation logique de notre structure. Validons encore une fois. Le style de sommaire est créé, il faut maintenant l’appliquer.