article(s) dans votre panier VOIR

inDesign : Importer sous forme d’une planche contact

  • Vidéo 53 sur 119
  • 9h38 de formation
  • 119 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Importer sous forme d’une planche contact
00:00 / 07:28
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
69,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tutoriel InDesign CC - Les fondamentaux, Jean-Renaud Boulay nous montre comment importer plusieurs images en une seule fois. Une fois importé sous forme d'une planche contact, il est simple de repartir uniformement les images sur une page ou encore de les intégrer à l'aide des styles. « Comment importer plusieurs images sous la forme d'une planche contact ? » est le thème que ce tutoriel de la formation InDesign CC vous propose d'aborder. Le formateur réalise un exercice en direct en important une planche contact de dinosaures. Vous serrez guidé au plus simple via le menu « fichier » puis « importer ». Et ensuite, vous apprendrez à partir des images importées, à placer en positionnant où il faut l'image de tête par un clic maintenu dessus et un glissé déposé. Enfin, une adaptation du nombre de lignes et de colonnes que vous souhaitez en étirant le cadre de l'image (adaptation par clic maintenu et glissé au cadre général de la page) combiné aux flèches directionnelles pour subdiviser l'espace d'affichage ainsi créé vous permet de terminer la planche contact. Jean-Renaud Boulay, le formateur profite de la planche contact pour redémontrer l'intérêt des styles d'objet et des ajustements automatiques qu'il permet pour l'ensemble des blocs. Seul le redimensionnement des blocs au contenu, n'est pas transformable par le style d'objet, il faut le faire à part.