article(s) dans votre panier VOIR

Tuto Cinema 4D | Explication du principe du canal diffusion. Exemple. Occlusion ambiante.

  • Vidéo 59 sur 77
  • 8h53 de formation
  • 77 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Explication du principe du canal diffusion. Exemple. Occlusion ambiante.
00:00 / 05:35
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Dans ce tuto Cinema 4D R13, l’auteur enseigne le réglage du canal diffusion qui est un paramètre important pour surpasser les problèmes de diffusion de la lumière d’un objet via le matériau qui le compose. Ici, l’auteur de ce tutoriel Cinéma 4D R13 illustre son enseignement avec l’occlusion ambiante. Dans cette formation, Stéphane Anquetil, explique :

  • L’utilité principale du canal de diffusion qui atténue la capacité de la matière à recevoir la lumière
  • Comment résoudre les problèmes de couleurs : via le réglage des intensités
  • Le principe de l’occlusion ambiante : un effet qui permet d’assombrir les coins là ou la lumière n’est pas sensé éclairer, disponible également en shader. Elle est ainsi utile pour la détection des objets creux pour les coins, recoins et intersections.

Durant ce tuto Cinema 4D, vous allez également comprendre les fondements de l’utilisation de la diffusion :

  • Pour la résolution de la diffusion de la lumière avec le réglage des 3 niveaux d’affectations, dont la luminescence, la réflexion et la spécularité.
  • Pour assombrir un matériau : avec shader bruit , ce qui va permettre de garder la complexité de la texture.