article(s) dans votre panier VOIR

Le modificateur Array dans Blender

  • Vidéo 39 sur 66
  • 5h58 de formation
  • 66 leçons

Un contenu flash devrait s'afficher ici. Votre navigateur ne comporte pas de plugin flash, ou il ne s'est pas correctement initialisé.

Vous pouvez télécharger le plugin flash depuis le site d'Adobe à l'adresse suivante : http://get.adobe.com/flashplayer/.

Pour accéder à la suite de cette formation, vous devez vous abonner.
previous
summary
resume
next
play
Le modificateur Array
00:00 / 07:09
HD
fullscreen
Je m’abonne
à partir de 16,6 € / mois
  • Visionnage en ligne
  • Accès illimité à toutes nos formations
OU
J'achète uniquement
la formation
49,90€
  • Téléchargement + VOD à vie
  • Exercice / Validation des acquis
  • Accès uniquement à cette formation

Sommaire de la formation

Détails de la formation

Vous voyez ici le modificateur « Arrangement ». Il est utilisé dans Blender pour réaliser des objets répétitifs en les arrangeant de manière géométrique. Un escalier ou un mur en lambris en sont des exemples. Vous apprenez ici l’application de plusieurs modificateurs Array sur la scène de base de Blender (le cube unitaire). Le formateur vous remontre comment ajouter des modificateurs à un objet sélectionné, et notamment comment aller chercher le modificateur Array dans la longue liste des modificateurs. Vous constatez qu’un second cube est immédiatement ajouté dans la vue 3D. Vous voyez que des paramètres d’ajout sont utilisés avec des valeurs par défaut : position de l’ajout et nombre de duplicatas, par exemple. Vous voyez que Blender ne connaît pourtant qu’un seul objet, le cube originel. Toute modification apportée au cube est immédiatement reportée sur chacun des duplicatas. En jouant avec les différents paramètres de placement et d’espacement des duplicatas, vous comprenez l’effet du modificateur Array. Vous en voyez même un effet particulier, avec le placement par rapport à un objet de base à l’aide du curseur. Enfin, vous voyez l’utilisation d’objets de début et de fin de série et les modes d’interpolation qui permettent d’arranger des objets intermédiaires entre ces deux extrêmes de l’objet à modéliser.